Il y a des jours où il vaudrait mieux suivre son intuition. Et écouter les mises en garde. C’est peut-être ce que l’archiduc François-Ferdinand a eu le temps de penser, l’espace d’un instant, juste avant de mourir, assassiné le 28 juin 1914 à Sarajevo.

L'archiduc Franz Ferdinand à Sarajevo peu de temps avant l'attentat
L'archiduc Franz Ferdinand à Sarajevo peu de temps avant l'attentat © AFP

On le sait, les 2 coups de pistolet tirés par le nationaliste serbe Gavrilo Princip n’ont pas tué seulement l’héritier du trône des Habsbourg et son épouse, mais aussi par ricochet dix millions d’hommes et de femmes, en déclenchant la Première guerre Mondiale quelques semaines plus tard. 

Pourtant, à regarder attentivement les évènements des semaines, des jours, des minutes même qui ont précédé la mort de ce prince qui ne voulait pas régner et qui désirait la paix, comment ne pas penser que cet attentat, fruit de multiples hasards mais aussi de graves négligences, aurait pu être évité

Notre invité est Jean-Yves Le Naour, historien, spécialiste de la Première Guerre mondiale. Auteur de 1914 -1918 : l'intégrale édité chez Perrin et disponible en poche. Et de la bande dessinée François-Ferdinand, la mort vous attend à Sarajevo (avec le dessinateur Chandre) parue aux éditions Bamboo.

A lire également : « La Grande Guerre », d'Annette Becker et Stéphane Audoin-Rouzeau » Chez Gallimard, dans la collection Découvertes

La fiction

"Sarajevo mon amour ; l’assassinat de l’archiduc François-Ferdinand » de Jean-Yves Le Naour

Découvrez un extrait

2 min

François-Ferdinand avec sa femme Sophie et son oncle, l'empereur François-Joseph

Par France Inter

Avec :

  • François-Ferdinand : Jean Paul Bordes -L'empereur François-Joseph : Christian Drillaud
  • la comtesse Sophie Chotek : Lara Suyeux
  • L'évêque : Laurent Mothe
  • Un géneral : Jean-Alain Velardo
  • Gavrilo Princip : Aymeric Lecerf
  • le Policier : Laurent Lafuma
  • Et les voix de Damien Paisant et Hervé Quentric.
  • Bruitages : Bertrand Amiel
  • Prise de son, montage et mixage : Claude Niort, Julien Doumenc et Frederic Changenet
  • Assistante à la réalisation : Alexandra Garcia-Vilà 
  • Réalisation : Cédric Aussir

CD : Alison Mosshart "It ain't water" sur France Inter

Les invités
  • Jean-Yves Le NaourAuteur de fictions radiophoniques, historien, spécialiste de la Première Guerre mondiale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.