Ce samedi, le compositeur, pianiste et auteur de bandes originales, Gabriel Yared revient sur son enfance au Liban en compagnie de l'écrivain élu membre de l'Académie française Amin Maalouf, né à Beyrouth. Nous emprunterons ensuite la route de la soie en compagnie d'Alfred de Montesquiou, reporter sur Arte.

Le compositeur français d'origine libanaise Gabriel Yared (ici lors du festival de Cannes 2017)
Le compositeur français d'origine libanaise Gabriel Yared (ici lors du festival de Cannes 2017) © AFP / MUSTAFA YALCIN / ANADOLU AGENCY

Le son du cinéma avec Gabriel Yared 

Célèbre pour la composition des bandes originales de films comme  L'Amant (1992) de Jean-Jacques Annaud ou encore Le Patient Anglais (1996) d_'_Anthony Minghella — pour lesquels il est récompensé de l'Oscar et du César de la meilleure musique de film — Gabriel Yared a aujourd'hui plus de 35 années de carrière derrière lui. 

Il sera à la Philharmonie de Paris le 9 décembre prochain à l'occasion d'une rencontre animée par Stéphane Lerouge et accompagné du London Symphony Orchestra pour interpréter la musique d'une dizaine de ses films. 

Après une enfance au Liban et un début de carrière comme compositeur, arrangeur et producteur de musique de variété française, il travaille avec des icônes du genre tels que Jacques Dutronc, Françoise Hardy et Michel Jonasz, entre autres, et raconte « Rien ne me préparait à devenir un compositeur de musique pour films ». 

A ses côtés, nous rencontrons son ami d'enfance Amin Maalouf, membre de l'Académie française et grand écrivain récompensé par le prix Goncourt en 1993. Ses œuvres sont publiées dans le monde entier et traduites dans plus de 40 langues. 

Pour l'émission, Gabriel Yared a choisi de nous lire un extrait du livre Sri Aurobindo ou l'Aventure de la Conscience, paru chez Buchet Chastel, et nous faire écouter le morceau "Nous et la lune, nous sommes voisins" chanté par Fayrouz. 

Babelophone part en Inde  ! 

Cette semaine, Caroline Gillet dresse le portrait de Swapnil, 25 ans qui travaille à Indore, en Inde dans un centre de ressources sur le VIH-sida : Badlaav Samiti

Coup de fil en Australie

La Babeltrotteuse de la semaine c'est Natacha que nous retrouvons en direct de l'Australie. Elle nous parle de son grand voyage en Asie, Océanie et Amérique du Sud, en famille. Son projet "Love Makes a Family" est un tremplin pour rencontrer les familles homoparentales autour du monde et démontrer qu'il n'y que l'amour qui puisse définir une famille. 

Ce périple c'est l'occasion pour Natacha et sa compagne de comprendre leurs droits dans ces pays, la mobilisation engagée pour faire évoluer ces droits, mais aussi développer la visibilité des familles LGBTQ. 

Le projet est à suivre sur lovemakesafamily.fr, Facebook : @lovemakesafamily.worldtour et sur twitter @lovemakesfamily.

Détour sur la route de la soie...

Reporter sur Arte, Alfred de Montesquiou est avec nous pour discuter de son voyage dans le temps. Il reprend la célèbre route mercantile qui relie l'Europe et l'Asie dans une série documentaire, La route de la soie et autres merveilles, réalisée par Xavier Lefebvre. Elle est diffusée jusqu'au 15 décembre 2017, du lundi au vendredi à 17:30 sur Arte et Arte +7. 

A Table !

Le chef Kamel Mouzawak et auteur du livre de recettes Manger Libanais, publié à la maison d'édition Marabout en octobre dernier, nous fait découvrir les saveurs des quatre coins du Liban. A ses côtés Myriam Rabhi, œnologue et caviste à "La Goutte au Nez" a dégoté la bouteille de vin qui accompagnera à merveille toutes ces saveurs de voyage. 

Programmation Musicale

"Géopoétique" de MC SOLAAR

"Angel Fire" de Hollie COOK

"What's going on" de Marvin Gaye

"Tôt le matin" de Gaël Faye

"Taste" de Rhye

"J'écoute de la musique saoule" de Françoise Hardy

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.