Le demi-finaliste de Top Chef 2011 a depuis ouvert qu établissements dans le 11e arrondissement de Paris. Adopté à l'âge de 7 ans dans le sud de la France, il savait avant même de rencontrer sa famille qu'il baignerait dans l'amour. Ce soir il nous parle de la redécouverte de ses racines coréenne, des années plus tard.

Pierre Sang (capture d'écran tirée de sa vidéo de présentation de sa chaîne Youtube https://www.youtube.com/watch?v=XhGC81Ykd-w)
Pierre Sang (capture d'écran tirée de sa vidéo de présentation de sa chaîne Youtube https://www.youtube.com/watch?v=XhGC81Ykd-w)

L'adoption, une source de richesse pour Pierre Sang 

Pierre Sang est un chef cuisinier repéré dans l'édition 2011 de Top Chef, très apprécié du grand public, il finira demi-finaliste. Depuis il a ouvert quatre établissements qu'on peut retrouver sur son site allant du bistro au gastronomique en passant par la livraison rapide. 

Pierre Sang a été adopté à l'âge de 7 ans dans une famille du sud de la France, son premier choc culinaire a été de croquer dans une pomme, c'est là qu'il a réalisé qu'elle n'avait absolument pas le même goût qu'en Corée, il a alors réalisé la variété des produits qui existaient en France. Il essayera de renouer avec ses racines vers ses 25 ans, mais comme la pomme, il n'était pas assez mûr. C'est grâce à la cuisine qu'il a pu ensuite retourner en Corée, aujourd'hui il déborde d'envie de faire découvrir le pays ou il est né à travers ses plats et son savoir-faire. Il sera présent du 9 au 12 mai à la 5e édition du Taste Of Paris au grand Palais, qui invite le grand public à découvrir toutes les facettes de la gastronomie parisienne. Il a également ouvert une chaîne YouTube en début d'année où il publie de nombreux concepts avec des invités d'autres chaines ou des chefs. 

A ses côtés, Marie Palot, animatrice du Nyûsu Show sur la chaine J-One. Marie Palot a grandi à Montpellier mais a elle aussi été adopté à ses 4 mois. Elle a été recruté dès la création de la chaîne en 2013, pour y animer son magazine phare d'actualité pop-culture asiatique : Le Nyûsu show qui compte aujourd'hui plus de 1 100 émissions et six ans d'existence. 

Elle redécouvre la Corée à ses 27 ans et est impressionnée par sa modernité et son développement. Au bout de deux jours en Corée, elle décide d'aller se faire opérer les yeux suite aux pressions esthétiques, aujourd'hui c'est un symbole qu'elle porte avec fierté : "J'étais trop bridée pour la France, mais pas assez pour la Corée". 

Marie Palot et Pierre Sang se sont rencontrés lors d'un dîner avec le patron de YouTube et se sont ensuite recroisés à différents événements autour de la Corée. Aux côtés du YouTubeur Louis-San, Marie Palot commente en ce moment la version thaïlandaise du célèbre game-show Takeshi's castle sur Comedy Central du lundi au vendredi à 17h25. 

À travers une photo, une bande son, des odeurs et des senteurs, c'est en cuisine que Pierre Sang nous emmène en voyage en Corée du Sud.

Las Manalas et leur tour d'Australie 

A l'autre bout du téléphone Babelois nous entendrons Audrey qui voyage depuis presque 3 ans avec son compagnon Steve. Ensemble ils forment Les Manalas. Après être entrés dans le moule de la société traditionnelle pendant quelques années ils se sont décidé à commencer leur tour du monde en février 2017, ils s'étaient fixé un an de voyage avant de tout bouleverser en se rendant compte qu'au bout de 9 mois ils n'avaient parcouru que l'Asie. Ils sont alors restés nomade et sont en Australie depuis septembre 2017. Ils ont d'abord commencé leur tour du pays en 4x4 avant d'aménager leur propre van comme on peut le voir sur leur chaîne YouTube. Ils vivent grâce au site workaway qui leur permet de travailler dans les pays qu'ils voyagent, pour eux c'est une autre façon de découvrir le monde. 

Les enfants maudits de Birmanie

Notre reporter du soir est Guillaume Pajot, qui publie dans le n°46, printemps 2019 de la revue XXI un reportage sur l'enquête au sujet de la disparition de deux petites filles qui subissaient des sévices lors de leur travail en Birmanie et les conséquences de ces révélations sur le journaliste Swe Win, qui a rendu l'affaire publique. Guillaume Pajot est un journaliste spécialisé dans la Birmanie depuis plusieurs années. L'affaire avait fait beaucoup de bruit en Birmanie en 2016 et entremêle plusieurs sujets très tendus : le travail des enfants, la liberté de la presse et la corruption dans le pays. 

Dans Demain l'Afrique, Soro Solo nous emmène au nord du Sénégal avec Le Centre Aminata, une structure de l’ONG associative Hahatey créé par Mamadou Dia qui s'investit dans le développement communautaire, avec un espace multifonctionnel dédié à la création et la diffusion culturelle, à la formation aux métiers artistiques et audiovisuels, aux initiatives de développement durable et à l'éducation non formelle des jeunes de la ville de Gandiol.

À table !

Et dans les assiettes, face à notre chef invité nous accueillons Stéphane Siseng, qui tient le restaurant Siseng, dans le 10e arrondissement de Paris. La maman de notre chef a vécu au Japon et à Taïwan et a guidé son fils dans la création de ce restaurant remixant les recettes maternelles avec le savoir-faire de Stéphane Siseng. Ce soir il nous proposera dé déguster en entrée un cromesquis de risotto au lait de coco et à la citronnelle suivi de travers de porc braisés, caramel à la feuille de citron et salade mangue fenouil citronnelle et enfin pour terminer sur une douce note sucrée un sponge cake à la feuille de pandan. 

On fête le retour de notre sommelière de plus d'un soir, Laura Vidal à la tête de plusieurs établissements comme Le Chardon à Arles et La Mercerie à Marseille. Sa passion pour le vin l'a fait déménager de son Québec adoré pour poser ses valises à Paris où elle travaille au Frenchie et rencontre Harry Cummins. Ensemble ils fondent le Paris Popup et voyagent de part le monde pendant plusieurs années avant de se poser. Le prochain événement du Papa Kim sera le Ramen Day le 3 juin prochain. Elle nous proposera de déguster un Kaefferkopf, Alsace Grand Cru, Riesling, 2015 qui se marie parfaitement avec les notes épicées et la fraîcheur. Ainsi qu'un Catarratto, Krimiso, Aldo Viola, 2017 qui épouse le sucré salé asiatique.  

Programmation musicale

  • Billie Eilish - "Bad Guy"
  • Emily Loizeau ft The blind seats - "Viens avec moi mon vieux pays"
  • Paolo Conte/Vittorio Volpe/Ellade Bandini - "Sparring partner"
  • Romeo Elvis - "Malade"
  • Cat Power - "You get"
  • Curtis Mayfield - "Move on up"
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.