Notes de musique et parfum de fleur d’oranger, ce samedi c’est le Liban qu’on ira visiter. Et comme guide d’exception, à l’occasion de la sortie de son dernier film Capharnaüm, celle qui passe au microscope la société libanaise depuis déjà trois longs-métrages, la réalisatrice et actrice Nadine Labaki.

Nadine Labaki, actrice, pendant le 14ème Festival du film de Zurich le 30 septembre 2018
Nadine Labaki, actrice, pendant le 14ème Festival du film de Zurich le 30 septembre 2018 © Getty / Thomas Lohnes

Caméra braquée sur le Liban

D’un coup de caméra, elle capture la vérité. Celle d’un Liban au bord du gouffre, où la misère regorge les rues de Beyrouth, où les enfants sont délaissés. Dans ce film événement, Capharnaüm qui sortira en salles le 17 octobre, Nadine Labaki titre le portrait glaçant d’un pays au bord de l’implosion, où un jeune enfant Zain intente un procès à ses parents pour lui avoir donné la vie. Immigration, pauvreté, passeurs, mariages arrangés, le film balaye plusieurs sujets sociaux importants. Un film choc et subjuguant qui a reçu en mai 2018 la Prix du Jury à Cannes, une première pour une réalisatrice arabe. 

La femme qui se cache derrière la caméra a eu mille vies. Si certains l’ont connue à travers Caramel, son premier métrage, d’autres ont vu son nom défiler lors du générique de fin de clips vidéo de la pop star libanaise Nancy Ajram. Et c’est son parcours que l’on découvre au fil des minutes au micro de Babel. Mais ce n’est pas tout. À travers une photo, une bande-son, des odeurs et des senteurs, la réalisatrice nous ouvre les portes de son pays natal, le Liban.

À ses côtés, un invité de marque. On connaît l’importance de la musique dans les films. Elle régule tout, amplifie les émotions, soutient les actions. Dans le studio, nous rejoindra lors de la deuxième heure son producteur, compositeur et mari, Khaled Mouzanar qui signe la bande originale de Capharnaüm.

Fêtes et fracas à Nuuk

C’est un livre, Homo Sapienne de Niviaq Korneliussen, qui lui donne l’idée de partir en reportage au Groenland. Au milieu d’un désert blanc, une jeunesse en colère, fêtarde et mélancolique qui s’élève à coups de chansons, oeuvres littéraires. Pour Marie Claire, la journaliste Catherine Castro s’est rendu dans le pays le moins peuplé du monde, le Groenland, à la rencontre de cette génération « fracassée » en quête d’un nouveau futur. Un papier que l’on peut retrouver dans le numéro du mois d’octobre.

Sur les routes iraniennes

Il serait peut être temps de prendre des nouvelles de notre duo de choc de voyageurs intrépides, Pablo et Guillaume que l’on a eu la saison dernière. Depuis le 10 mars, sur les routes européennes, se promène un drôle d’engin : un tandem des plus insolites où il faut pédaler avec ses pieds… et ses mains ! Plus qu’un simple voyage sportif, les deux hommes portent à travers le monde le message de l’association Accolade, dont le but est de faire changer le regard sur le handicap. On retrouve les deux compères ce samedi à Téhéran, en Iran. Leurs aventures sont à suivre sur leur site internet et page Facebook-

  • Dans Demain l’Afrique, Soro Solo nous présente Mariam Sy Diawara, publiciste ivoirienne qui s’est installée au Canada. Dans sa ville d’adoption de Montréal, elle a monté une maison de l’Afrique afin de promouvoir la culture africaine en Amérique du nord. 

À table!

À son simple nom, le Liban évoque mille merveilles gustatives. Et il fallait bien un chef à la hauteur de nos attentes pour nous faire voyager à travers des mets raffinés. Ce samedi soir, on reçoit un habitué des rues de Babel, le chef libanais Karim Haidar, président de l'Académie de cuisine du monde arabe et chef du restaurant Askini, avec au menu kebbé, fèves et fleur d’oranger…

Côté boissons, un petit nouveau dans notre studio s’est arrêté le temps de nous faire déguster de grands crus. Il s’appelle Laurent Nicolas et travaille à l’Hermitage Gantois à Lille, qui prône une vision du vin décalé où on accorde par rapport au goût et non aux appellations!  Dans sa cave, ce sommelier qui a la bougeotte — en témoigne ses nombreux voyages à Londres, en Inde et au Moyen-Orient— des vins du monde entier. Un voyage gustatif, pile poil ce qu’il nous fallait! 

Programmation musicale

  • "Cabaret" de Liza Minnelli
  • "Voodoo Voodoo" de Etienne Daho
  • "Ya Jarha" de Soapkills
  • "Arc-en-ciel" de Polo & Pan
  • "In my feelings" de Drake
  • "Good Day" de Jonathan Jeremiah
Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.