Si on a envie de crier, on le fait. Si on a envie de sauter partout, on le fait ! Et pourquoi pas même taper sur des casseroles ? Tout est permis, pour laisser s'exprimer ce qu'on a de confiné. Commençons par écouter les têtes d'affiche du festival Hellfest, malheureusement déprogrammé, avec les enfants.

On se défoule !
On se défoule ! © Getty / Miguel Navarro

Comme une envie de se défouler, ce matin. Ou plutôt de péter les plombs, disons-le. Il y a des matins, comme ça. Besoin de laisser parler l’impatience, la colère, la frustration, le ras-le-bol, l’angoisse. Besoin de les laisser hurler, plutôt. Et pour ça, mon seul conseil, c’est de monter le volume très fort et de sauter partout.

Pogo !

On commence avec The Offspring en guise de réveil matin ! Le groupe de punk-rock américain était à l’affiche du Hellfest 2020. Le festival de Clisson, en Loire Atlantique, a été annulé comme tant d’autres. Les amateurs de rock et de métal ont le cœur lourd, il y a de quoi. Alors pour se consoler, piochons dans la programmation de cette année pour se défouler en famille. Il y a de la matière. Deftones, par exemple ! Pas besoin d’une foule pour se lancer dans un pogo, essayez à domicile ! 

Tout votre corps ne demande que ça. Et tant mieux si vous faites partie de ceux et celles qui déplorent en ce moment la fermeture des salons de coiffure : les amateurs de métal ont souvent les cheveux longs. C’est pour mieux les secouer, mon enfant.

Sepultura avec le chocolat chaud du matin, et tout ira bien. Le Hellfest prévoyait aussi Deep Purple et Faith No More. Oui, faites écouter du punk, du métal ou du gros rock qui tache à vos enfants, pour l’immense gorgée de vie et d’énergie, cul sec

Surtout, ne sombrez pas dans l’erreur de penser que c’est une musique agressive. Quiconque a déjà mis les pieds au Hellfest sait à quel point les métalleux sont des nounours. D’ailleurs, Henri Dès, le chanteur pour enfants, s’est lancé récemment dans le hard rock, avec le groupe de son fils, et se fait surnommer Henri Dès Metal

On rigole !

Sinon, j’ai une autre idée, qui défoule tout autant. Rigolez. Forcez le rire. Riez sans envie de rire. Certains le pratiquent sous forme de yoga : le yoga du rire. Mais il n’y a pas besoin de prof ni de protocole. Se marrer, c’est bon pour la santé. Et puis c’est contagieux. Parfois, le rire nerveux peut glisser vers les larmes, mais tant pis, ou tant mieux : c'est qu'elles devaient couler, ça fait du bien aussi. Riez d’un rire gras ou guttural. D’un rire égosillé, sans doute, après avoir trop hurlé sur Sepultura ! D’un rire sardonique. Le ridicule n’a jamais tué personne, profitons-en, le plus fort possible. Et les voisins, me direz-vous? Les voisins comprendront. Peut-être même en feront-ils autant.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.