Une application pour apprendre le solfège en s'amusant, ou des vidéos pour découvrir les instruments de l'orchestre. Un peu de musique pour adoucir les mœurs confinées...

Confinés? L'un contre l'autre, musique !
Confinés? L'un contre l'autre, musique ! © Getty / Morsa Images

J'ai remarqué une conséquence surprenante du confinement en famille : on se sent obligé(e) de transformer chaque scène de la vie quotidienne en apprentissage. Puisque les enfants ne vont plus à l'école, il faut trouver des portes d'entrées, des prétextes pour les cultiver, et pourquoi pas se cultiver avec eux ! Exemple hier soir. Nous étions à la fenêtre pour applaudir les soignants, à 20h (parfait aussi pour se défouler après une journée enfermés). Et après les applaudissements, un voisin, dans un immeuble en face, s'est mis à jouer de la musique à sa fenêtre. Il nous a joué "comme d'habitude" et je crois pouvoir dire que nous étions nombreux à avoir les larmes aux yeux, chacun chez soi. Après l'émotion vint une question : maman, c'est quoi comme instrument ? C'est un trombone à coulisse, mon chéri. La voilà, ma porte d'entrée : on va travailler la musique, aujourd'hui !

Apprendre le solfège en s'amusant

Non, je ne vais pas dispenser des cours de solfège. Impossible, je ne sais même pas dessiner une clé de sol. Mais j'ai trouvé des outils numériques formidables. A commencer par "Music Crab". Une application à télécharger gratuitement, qui permet d'apprendre le solfège en s'amusant. Un petit crabe se promène sur une portée et nous indique des notes, que l'on doit jouer sur un clavier qui apparait à l'écran. C'est très ludique, bien fichu et accessible aussi bien aux débutants qu'à ceux qui lisent déjà la musique. Il y a plusieurs niveaux, pour apprendre les notes ou exercer son oreille musicale.

Découvrir les instruments

On peut aussi aller faire un tour sur "figures de notes" : une série de vidéos proposée par l'Orchestre de Paris, sur son site internet. On clique sur l'instrument de son choix et pour chacun, un musicien ou une musicienne nous explique comment ça marche. Concret et pédagogique.

Ensuite, un petit plaisir, à retrouver sur le site internet d'Aude Picault, dessinatrice de bande dessinée. Une animation toute simple et savoureuse : des petits personnages sont dessinés, chacun avec un instrument de fanfare, et on choisit qui joue en cliquant sur chacun d'eux. D'abord, le tuba. Ensuite la trompette, la grosse caisse, la caisse claire, le soubassophone et enfin le trombone, encore lui ! On peut décider, bien sûr, de faire taire tous les autres pour n'écouter que le trombone. De quoi patienter jusqu'au prochain concert de mon voisin à sa fenêtre, ce soir ! 

Et pourquoi pas composer ?

Une dernière chose. Pour les enfants déjà mélomanes, sachez que les applications de deux célèbres marques de synthétiseurs, Korg et Moog, sont gratuites en raison de la crise du coronavirus. Profitez-en. Eh oui, le confinement à la maison peut être l'occasion de composer, n'en déplaise à vos parents. L'un contre l'autre, musique !  

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.