Ce 21 avril, on célèbre l'anniversaire du droit de vote des femmes. L’occasion d'aborder la question de l’égalité entre les femmes et les hommes et de tordre le cou aux stéréotypes de genre. Petit point historique, portraits de femmes qui ont changé le monde ou magazine anti-clichés, tous les moyens sont bons !

Militante française en 1934
Militante française en 1934 © La Grande Explication / INA

Parler de féminisme, faites-le tous les jours, mais ce 21 avril en particulier, car c'est une date importante : on fête l’anniversaire du droit de vote des femmes. C’est l’ordonnance du 21 avril 1944 qui a autorisé les Françaises à se rendre aux urnes (elles l’ont fait pour la première fois l’année d’après, aux élections municipales). 

Montrez-donc à vos enfants l’épisode de La grande explication consacré à cette histoire. C'est une série disponible sur la plateforme Lumni, qui s'appuie sur un excellent boulot d'images d'archive. Chaque épisode de cinq minutes est consacré à un événement historique (l’abolition de la peine de mort, mai 68 ou encore la chute du mur de Berlin). Le montage et le rythme empruntent certains codes aux réseaux sociaux et aux vidéos Youtube. 

Ainsi, quand on apprend que le droit de vote des femmes est accordé en 1944 alors que les féministes le réclament depuis un siècle… un message apparaît, comme un push sur un écran de smartphone, avec cette question : "pourquoi si tard ?". La réponse mérite un retour en arrière...

La grande explication, série écrite et réalisée par Flore-Anne d’Arcimoles, à voir gratuitement sur Lumni.

Portraits de femmes

Les bandes dessinées de Pénélope Bagieu ont été adaptées en série animée, disponible sur le site de France Télévision, chaudement recommandée à partir de 8 ans. Des portraits de femmes qui ne font que ce qu’elles veulent. Des héroïnes de toutes les époques et de tous les pays : scientifique, sportive, artiste, militante pour la paix… Des femmes qui ont changé le monde, chacune à sa manière. 

Un peu de lecture

Le magazine Tchika est un trimestriel féministe pour les 7-12 ans. Un magazine disponible sur abonnement, mais vous pouvez feuilleter gratuitement le numéro 1 sur leur site internet. Vous verrez, ça change des magazines pour filles, tout de rose vêtus et pétris de stéréotypes. 

Le dernier numéro propose un dossier sur les femmes qui ont dû se déguiser en homme pour accomplir leur destin. Ce sera l’occasion de lancer une discussion avec les enfants : pourquoi certains métiers seraient-ils réservés aux hommes ? Tchika, à faire lire aux filles et aux garçons. Vous allez peut-être me reprocher d’inciter les enfants à hurler tous les matins, mais je reprends à mon compte le slogan de ce magazine : « Faites du bruit, les filles ! »

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.