Si les problèmes mathématiques ont eu raison de votre patience, proposez à vos enfants d’apprendre en jouant... Au programme : un monde féérique de dragons calculateurs et des tours de "mathémagie" pour épater la galerie !

Dragon Whiz : un jeu pour apprendre les maths en s'amusant !
Dragon Whiz : un jeu pour apprendre les maths en s'amusant ! © Dragon Whiz

Je vous propose des maths mais attention je ne pas de l’école à la maison, que tous les parents maitrisent à merveille, évidemment. Moi même, je suis un monstre de patience et de bienveillance, une vrai pro de la pédagogie, impressionnante de créativité quand il s’agit de réexpliquer un truc de 37 manières différentes afin d’espérer que ce soit compris. 

Non, pas du tout. Bref, je vous propose ce matin des maths en s’amusant, pendant la récré. Et pour ça, j’ai un jeu de dragons à vous conseiller, Dragon Whiz. Il est à télécharger gratuitement sur smartphone ou tablette, accessible à partir de 7 ans et propose trois niveaux de difficulté différents. L'enfant dirige un dragon dans le ciel, et soudain apparait une question de calcul mental (addition, multiplication ou autre)… et il faut voler jusqu’au bon résultat, car le ciel est rempli de nombres. A chaque bonne réponse, un bébé dragon commence à vous suivre. Et le but est d’obtenir la plus longue file de bébés dragons derrière soi. On peut même comparer son score avec les autres joueurs. Il faut regarder une pub de temps en temps pour que le jeu reste gratuit, mais "Dragon Whiz" est une excellente manière de terrasser son aversion pour le calcul.

Un peu de mathémagie

Je vous conseille aussi des tours de magie ! Très souvent, le truc secret du magicien ou de la magicienne est en fait une astuce mathématique. On demande, par exemple, à quelqu’un de choisir un chiffre sans nous le dire, et ensuite on va le deviner grâce à des opérations. Voici quelques liens qui pourront vous guider à travers la prestidigitation mathématique :

Le plus amusant, c’est qu’il ne faut surtout pas montrer qu’on calcule dans sa tête : les mentalistes savent cacher la tempête à l’intérieur de leur crâne ! Et ça, pour les enfants, ce n’est pas toujours évident… Il faut parfois des heures d’entrainement pour y parvenir, mais le jeu en vaut la chandelle. Quelle fierté quand on impressionne son public avec un tour de magie réussi.

Après cette récré, je vous laisse retourner aux vrais cours et aux vrais exercices de mathématiques. Et si c’est trop dur, pensez au prof de maths du Péril Jeune. Vous vous souvenez de cet enseignant baba cool dans le film de Klapisch ? Il explique dans un sourire béat, qu'on s'en fiche de la réponse à un exercice : l’important ce n’est pas le résultat, l'important c’est le raisonnement pour parvenir au résultat. Il était hilarant, oui, mais il avait tout bon ! Les maths sont un apprentissage de la raison. Et tant mieux si cela se fait sur le dos d’un dragon ou dans un chapeau de magicienne.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.