Où l'on parle de la découverte de l’Amérique, de Nashville, des studios Ardent, de l’alchimie Fauque/Bashung, de la seconde reconnaissance publique et des studios ICP à Bruxelles. Suite de la reconstitution de la carrière du chanteur français décédé en 2009.

Alain Bashung aux 8e Victoires de la Musique en février 1993
Alain Bashung aux 8e Victoires de la Musique en février 1993 © AFP / Pierre Verdy

Alain Bashung : 

J'ai fait un jour ce voyage à Memphis. Il y a deux, trois endroits qui sont des lieux légendaires comme le studio Sun, où ont été enregistrés les premiers disques de rock : Jerry Lee Lewis de Presley... C'est une sorte de petite cage. C'est tout petit. On s'imagine très mal comment cette musique a pu être enregistrée dans ce tout petit endroit au coin d'une rue, comment elle a pu bouleverser le monde. On se croirait à Lourdes ! De là, sont sorties des émotions qui ont bouleversé les gens, des Japonais, des Australiens... J'ai enregistré une chanson. J'ai choisi peut-être l'une des premières qu'avait enregistré Elvis Presley : That's alright mama.Je me suis retrouvé juste à jouer avec une guitare sèche. Je sortais de ces albums où j'avais passé beaucoup de temps à trafiquer des machines... Je me suis dit wahoo ! J'aimerais faire un album en entier dans ces conditions ! Il faut revenir à ça. 

Pour Marc Besse, la virée aux Etats-Unis été un voyage au cœur de LA source. Lui qui avait toujours rêvé de l'Amérique, lui qui avait toujours rêvé de faire de "l'américain" depuis la France qui avait fait le tous les rocks européens possibles, là, il avait l'Amérique qui entrait en lui. Jean Fauque raconte : il va visiter la maison d'Elvis, ça le marque. Il va en parler à Claire Monté qui est productrice déléguée chez Barclay...

La suite à écouter...

Les médias francophones publics vous proposent de [re] découvrir cette série qui vous emmène dans un voyage musical, sur les traces d'Alain Bashung. Une série proposée par Gérard Suter et David Golan

Avec : 

  • Jean Fauque (parolier)
  • Pascal Nègre (ancien président-directeur général d'Universal Music France)
  • Phil Delire (ingénieur du son)
  • Françoise Hardy (Chanteuse)
  • Stéphane Belmondo (musicien)
  • Jean-Marc Lederman (musicien)
  • Nicolas Fiszman (musicien)
  • Marc Besse et Pierre Mikaïloff (biographes de Bashung)
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.