Où l'on parle de tout essayer, tout découvrir, du studio qui se transforme en gigantesque instrument. Mais aussi de Bashung à nouveau à contre-courant, sans aucune concession et de sa rencontre avec Chloé Mons, le Cantique des Cantiques, la ballade de Calamity Jane. Et enfin du mystère de la suite de L’Imprudence...

Alain Bashung en 2003 au Zénith pendant les Victoires de la musique
Alain Bashung en 2003 au Zénith pendant les Victoires de la musique © AFP / FRANCOIS GUILLOT

Au début des années 2000, Alain Bashung : 

D'un seul coup, on fait une rencontre. Ca balaye tout. On apprécie le présent aujourd'hui beaucoup plus qu'avant.

Chloé Mons : 

Ma rencontre avec Alain Bashung, ça se passe de façon évidente. Je rentre sur le plateau de tournage et je le vois au loin, et je me dis que cet homme est pour moi. 

Ils se sont rencontrés sur le tournage d'un clip tourné par Michel Audiard

aUn enfant arrive, puis ils décident de se marier. Alain Bashung était divorcé et Chloé n'était pas baptisée, ils ne pouvaient pas se marier à l'église. Ils trouvent dans le Nord, un prêtre disposé à leur prêter son lieu de culte pour une cérémonie laïque. Ils voulaient un lieu sacré qui parle de l'au-delà. Il a demandé au musicien Rodolphe Burger de faire une maquette pour l'occasion qui accompagnerait des textes. 

Et ce qui devait être un extrait du Cantique des cantiques avec une musique est devenue... une chanson de 20 minutes. Ils sont allés au bout de texte religieux. 

L'imprudence

Alain Bashung : 

Etre artiste, ce n'est pas une retraite à vie, c'est quelque chose avec des hauts, des bas et du chaos. Je n'en connais pas qui ont vécu des trucs linéaires et qui sont intéressants.

Alain Bashung sort en 2002, l'album L'imprudence. Un album qui surprend son public, un disque de transition.

La suite à écouter...

Avec : 

  • Jean Fauque (parolier)
  • Chloé Mons (Comédienne et chanteuse, 3ème épouse de Bashung)
  • Christophe Calpini & Fred Hachadourian (Mobile in Motion)
  • Pascal Nègre (ancien président-directeur général d'Universal Music France)
  • Olivier Caillard (Barclay)
  • Anne Lamy(Barclay)
  • Rodolphe Burger (musicien)
  • Jean Lamoot (producteur/réalisateur, ingénieur du son)
  • Arthur Bashung (fils d’Alain et de Chantal Monterastelli)
  • Marc Besse et Pierre Mikaïloff (biographes de Bashung).
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.