C'est l'un des tableaux les plus sulfureux de sa génération... et jusqu'aujourd'hui encore, il anime les passions. Qui est le modèle de "L'Origine du monde" ? Pourquoi est-elle restée cachée si longtemps ? Ce tableau est notre invité ce dimanche.

Un visiteur qui s'intéresse (de près) à "L'Origine du monde" au Musée d'Orsay
Un visiteur qui s'intéresse (de près) à "L'Origine du monde" au Musée d'Orsay © Maxppp / .
"Le Chateau de Blonay", l'un des tableaux qui ont servi de cache à "L'Origine du monde"
"Le Chateau de Blonay", l'un des tableaux qui ont servi de cache à "L'Origine du monde" © Licence GNU Free Documentation

> POUR ALLER PLUS LOIN : la newsletter d'Artips sur l'histoire de l'Origine du Monde

L'anecdote en plus...

Qui est donc le modèle de L'Origine du monde  ?Toutes les hypothèses convergent vers Johanna Hiffernan , surnommée "Jo". Elle fut l'un des modèles préférés de Courbet, qui a réalisé quatre portraits d'elle. Problème : Jo était l'amante d'un des amis de Courbet, le peintre James Whistler. En découvrant l'oeuvre, Whistler aurait rompu les liens avec Courbet, avant de partir s'installer aux Etats-Unis.

D'autres hypothèses existent aussi, évoquant une source photographique ou encore un modèle qui aurait été une femme enceinte.

On aurait aussi pu inviter...

L'Origine de la guerre , de l'artiste ORLAN. Ce n'est pas une peinture mais une photographie. Mais elle est mise en scène exactement comme l'Origine du Monde, dont elle partage aussi les dimensions et l'encadrement. Seul un détail les distingue : ce n'est pas un sexe de femme, mais un sexe d'homme que l'on peut y voir . ORLAN, artiste connue pour ses transformations corporelles, a voulu "voir ce qu'il se passait quand on faisait le deuxième versant de l'humanité, et le deuxième versant de l'art", explique-t-elle.

  

La voix

La sulfureuse Origine du Monde est interprétée parla journaliste Marie-Alix Autet.  Depuis 2012, vous pouvez l'entendre régulièrement dans les journaux et les reportages de France Culture.

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.