Ne l'appelez pas Urinoir , elle n'appréciera pas ! L'oeuvre Fontaine de Marcel Duchamp, pivot de l'histoire de l'art contemporain, est de retour au Centre Pompidou depuis fin mai. Pour l'occasion, elle répond aux questions de Bav{art]dages.

L'oeuvre "Fontaine" de Marcel Duchamp, ici au Centre Pompidou
L'oeuvre "Fontaine" de Marcel Duchamp, ici au Centre Pompidou © MaxPPP

Fontaine aime d’autant moins qu’on écorche son nom que cette oeuvre n’est pas née avec ce nom-là. En 1917 lorsque Marcel Duchamp l’a créé, son nom était Le bouddha de la salle de bain . Mais peu importe le titre, l’important c’est d’avoir donné un titre , selon l’oeuvre : “Je ne suis devenu oeuvre d’art que parce que Marcel a décidé que je serais une oeuvre d’art ”, a-t-elle déclaré ce dimanche sur France Inter.

Il a amené l’art à mon niveau (...). En donnant à un urinoir - moi - le titre qu’il aurait pu donner à une sculpture, et en me signant comme un tableau, il a fait descendre l’art au niveau d’un objet de consommation courante ”, explique Fontaine .

L’autre coup de génie de Marcel Duchamp, c’est de ne pas avoir signé son oeuvre de son propre nom : en signant R.Mutt, il s’est assuré que Fontaine serait jugée pour ce qu’elle est, et non parce qu’elle était une oeuvre de Marcel Duchamp. Et le verdict fut sans appel :Sa place n’est pas dans une exposition d’art et ce n’est pas une oeuvre d’art, selon quelque définition que ce soit , ont tranché les commissaires du salon d’art de New-York, en 1917.

Fontaine est à découvrir ou à redécouvrir depuis le 27 mai dernier au sein de la nouvelle présentation des collections modernes du Musée national d'art moderne, au Centre Pompidou.

L’anecdote en plus

R. Mutt n’est pas le seul pseudonyme que s’est donné Marcel Duchamp ! Artips raconte qu’un autre mystérieux personnage de l’art moderne, Rrose Selavy (avec deux r), une muse récurrente dans l’histoire du mouvement Dada et des surréalistes,n’était autre que Marcel Duchamp grimé en femme . Il a signé plusieurs oeuvres avec ce nom d’emprunt.

On aurait aussi pu inviter…

Un autre urinoir, cosigné “R.Mutt” et “Pinoncelli”, fissuré et… rempli d’urine. Il est l’oeuvre de Pierre Pinoncelli, un artiste performer connu pour ses interventions provocatrices. En 1993, lors d’une exposition à Nîmes, il a uriné dans Fontaine avant de lui asséner un grand coup de marteau . Il a récidivé en 2006 lors d’une exposition au Centre Pompidou.

Pierre Pinoncelli et sa version écorchée de "Fontaine"
Pierre Pinoncelli et sa version écorchée de "Fontaine" © MaxPPP

Deux performances qui lui ont valu des peines de prison et des amendes, mais qui pour lui étaient fidèles à l’esprit de Duchamp, l’esprit Dada, irrespectueux.

La voix

La “Fontaine” de Marcel Duchamp est incarnée par Laurent Plessi , comédien et président de la compagnie “Les Caramels Fous”. Il a été en 2015 à l’affiche de la comédie musicale Il était une fois complètement à l’Ouest .

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.