Alors que nous recevions un invité exceptionnel, l'oeuvre d'art la plus chère au monde, Balloon Dog, "Fontaine" de Marcel Duchamp a appelé pour intervenir.

Balloon Dog de Jeff Koons existe en plusieurs versions, de couleurs différentes
Balloon Dog de Jeff Koons existe en plusieurs versions, de couleurs différentes © Maxppp /

Nous recevions ce dimanche matin l'oeuvre d'art la plus chère du monde : Balloon Dog, de Jeff Koons, vendu aux enchères en 2013 pour 52 millions d'euros , à un acheteur (un "maître" comme dit le Balloon Dog lui-même) inconnu. L'imposante sculpture nous a parlé de sa nature de trompe-l'oeil :

"J'ai l'air d'être en baudruche, mais en réalité je pèse plusieurs tonnes, je suis une gigantesque sculpture en acier inoxydable... Les équipes de Jeff Koons ont reproduit jusque dans les moindres détails l'allure du ballon"

— "Balloon Dog" de Jeff Koons

Et ce n'est pas tout : "Mon côté léger est une illusion, mon côté enfantin aussi, il est trompeur ! Mes formes, mes courbes, mon côté boursouflé, a aussi un côté très sensuel ", nous a expliqué l'oeuvre en direct sur France Inter.

Mais ça, c'était avant que l'interview soit interrompue par une autre oeuvre d'art : alors queBalloon Dog affirmait être la nouvelle forme majeure du ready-made , "cet art qui consiste à faire des oeuvres d’art à partir d’objets du réel " selon lui, il a été interrompu par "Fontaine ", de Marcel Duchamp, qui a tenu à intervenir par téléphone . Le fameux urinoir, [que nous avons déjà reçu dans Bav{art]dages](http://www.franceinter.fr/emission\-bavartdages\-fontaine\-de\-marcel\-duchamp), a tenu à ce que Ballon Dog retire ses propos.

"Toi aussi, Balloon Dog, tu viens d’un objet du quotidien, mais toi, ton artiste t’a fait plein de fioritures, tu es tout brillant. C’est facile de vouloir désacraliser l’art quand on a tout pour plaire".

— "Fontaine", de Marcel Duchamp

Ni l'une ni l'autre des oeuvres n'ont souhaité prononcer d'excuses, et Balloon Dog a quitté le studio .

L'anecdote en plus

Balloon Dog a beau être l'oeuvre d'art la plus chère du monde, ce n'est pas une pièce unique ! Cette monumentale sculptureexiste en cinq versions différentes , réalisées entre 1990 et 1994. Elles sont similaires en tous points, mais ne diffèrent que par leur couleur :bleu, magenta, jaune, orange, rouge .

L'une des autres versions de "Balloon Dog", ici en jaune, exposée au Metropolitan muséum de New-York
L'une des autres versions de "Balloon Dog", ici en jaune, exposée au Metropolitan muséum de New-York © CC BY-SA 2.0 / Mark Groves

Si la plus connue, et celle qui a été exposée à Versailles puis au Centre Pompidou, est la rose, la version qui a été vendue pour 52 millions d'euros est la version orange.

On aurait aussi pu inviter...

Personne d'autre ! Aucun autre artiste ne "fait du Koons"... pourtant, Koons fait comme tout le monde. Ses oeuvres sont très souvent la cible d'accusations de copie ou de plagiat. Rien que pendant l'exposition qui lui a été consacrée au Centre Pompidou, à l'hiver dernier, Jeff Koons a vu deux de ses sculptures pointées du doigt, au point qu'elles ont dû être retirées de l'exposition.

L'une des sculptures les plus connues de Claes Oldenburg représente... un cône de glace !
L'une des sculptures les plus connues de Claes Oldenburg représente... un cône de glace ! © MaxPPP

De la même façon, les objets surdimensionnés sont souvent comparés aux oeuvres d'un autre artiste américain, Claes Oldenburg , connu pour des sculptures monumentales représentant des objets du quotidien.

Les voix

La drôle de voix de Balloon Dog est incarnée par le comédien Ludo Maux . Et pour interpréter Fontaine, de Marcel Duchamp, qui était déjà venu nous voir en studio, Laurent Plessi a repris du service.

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.