Parabole des dix vierges
Parabole des dix vierges © domaine public / Hieronymus Francken Le Jeune 1616

C'est par les textes liturgiques que s'est officialisé le changement de la langue, et c'est par cette dernière qu'ils se sont inscrits dans les esprits.

Comme le Moyen Âge n'a quasiment pas copié le théâtre Antique, l'office monastique et la liturgie de la messe chantée et dialoguée sont à la source de la naissance du théâtre Médiéval. Son genre : le drame Liturgique qui trouvera son développement dans les Grands Mystères à la fin du Moyen Âge.

Le Manuscrit de Fleury en est un bon exemple, avec le passage intitulé Sponsus ou l'époux et la parabole des Vierges Folles et des Vierges Sages . Une partie des vers est en français, l'autre en latin.

Cette parabole offre deux interprétations, mais seule celle en français, la plus immédiate, était comprise des laïques et s'inscrivait dans l'esprit des foules par ses répétitions et son écho.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.