La cité des dames XVe siécle
La cité des dames XVe siécle © domaine public / Christine de Pisan

Si la voix des femmes en poésie est entendue tout au long du Moyen-Âge , elle est peu souvent mise en valeur. Le genre serait classé aujourd’hui comme un art populaire, fait pour danser.

Des textes, impudiques et candides, se teintent de provocations, parfois plus que la plupart de nos chansons contemporaines.

Bien sûr, elles parlaient aussi d’attente de l’être aimé avec beaucoup de sensualité, voire de sadisme, surtout lors des premières croisades.

Et souvent, ces chansons de femmes étaient écrites par... des hommes, comme le trouvère Guyot de Dijon .

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.