la chanson de Roland
la chanson de Roland © domaine public

Hier, nous évoquionsLa Chanson de Roland. Ce poème du XIe siècle saluait l’héroïsme de Roland qui défendit jusqu’à la mort l’arrière-garde de l’armée de Charlemagne à Roncevaux. Mais comment ce tragique évènement a-t-il pu arriver et pourquoi ?

Dans La Chanson de Roland , Ganelon tient le rôle du traître. Tous les ingrédients de la tragédie familiale se retrouvent ici. Ganelon est le parâtre de Roland, c'est-à-dire son beau-père, Roland, lui, est le neveu de Charlemagne.

Entre Roland et Ganelon, la jalousie prédomine. Au début de La Chanson de Roland , Charlemagne doit choisir un ambassadeur pour se rendre auprès du légendaire roi de Saragosse, le sarrazin Marsile . L’empereur refuse que ses proches tiennent ce rôle dangereux. Roland propose alors son beau-père Ganelon pour cette mission et Charlemagne accepte. Fou de rage que sa vie, aux yeux de l'empereur, soit moins importante que celle de son beau-fils et, pour laver cette humiliation, Ganelon tend un piège à Roland. Il le place à l’arrière-garde des troupes et donne ses positions à Marsile pour pouvoir l’attaquer. On sait la tragédie qui s’ensuivra.

Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.