Au XIIIe siècle, un immense poème appelé à un immense succès mène cette investigation à travers le récit d'un rêve. Rêve d'une éducation amoureuse,rêve érotique , que le poète n'a pas compris faute d'une expérience de l'amour...

Guillaume de Lorris écrivit la première partie (4 058 vers) vers 1230-1235, puis l’ouvrage fut repris et complété par Jean de Meung (18 000 vers) entre 1275 et 1280.

Résumons... "Il y a cinq ans, la vingtième année de mon âge, quand Amour prélève son péage sur les jeunes gens..." le poète a rêvé une nuit qu'il se levait par un matin de mai et était introduit dans le Jardin de Plaisir où il était accueiilli par Amour. Dans la fontaine où jadis s'est noyé Narcisse, il voit le reflet d'un buisson de roses, se dirige vers lui et remarque un petit bouton de rose particulièrement charmant.Amour qui l'a suivi lui décoche une flèche qui entrant par l'oeil l'atteint au coeur. Le voilà amoureux du bouton de rose...

Manuscrit du Roman de la Rose
Manuscrit du Roman de la Rose © Domaine public

►►► LIRE | Le manuscrit du roman à lire ici (site en anglais)

►►► VIDEO | Présentation du manuscrit du Roman de la rose par Marie-Hélène Tesnière, conservateur général au département des Manuscrits à la BNF et Christopher Lucken, maître de conférences, université Paris 8-Vincennes-Saint Denis

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.