Jongleurs et troubadours chantent leurs poèmes pour leur public. Pourtant, au Moyen-Âge, les gens qui savent lire ne sont pas si rares… simplement, ils préfèrent écouter les autres lire. Le monde médiéval est-il un monde de l'oral ou de l'écrit ? On peut dire que le monde médiéval est avant tout un monde de l'oral. La littérature médiévale est faite pour être écoutée, elle n'existe que par la voix. Les mythes et légendes se transmettent oralement, tous les actes publics ou religieux sont lus sur la place publique...Mais on peut tout aussi bien dire que le monde médiéval est avant tout un monde de l'écrit : toute la littérature est conservée et se propage par l'écrit, la religion se fonde sur les écritures et toutes les actions des hommes sont enregistrées dans un grand livre qui servira au jugement dernier.

Alors, le Moyen-Âge est-il un monde de l'écrit ou de l'oral ?

... Et aujourd'hui, qu'en est-il ?

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.