Charles d'Orléans
Charles d'Orléans © Domaine public

Le temps a laissé son manteau

De vent, de froidure et de pluie

Et s'est vêtu de broderies,

De soleil luisant, clair et beau

Il n'y a bête, ni oiseau

Qu'en son langage ne chante ou crie

Le temps a laissé son manteau

De vent de froidure et de pluie

Rivières, fontaines et ruisseaux

Portent en livrée jolie

Gouttes d'argent, d'orfèvrerie

Chacun s'habille de nouveau

Le Printemps - poème tiré du recueil "Rondeaux ", poèmes écrits vers l'année 1450

Charles d'Orléans paraît être un poète pour l'école primaire…

Découvrons avec Michel Zinc ce haut personnage qui aurait pu devenir roi de France mais qui a préféré la poésie - et les Anglais.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.