Il y a tellement de romans d'amour, tellement de romans d'adultère… et si peu de romans d'amour conjugal. Il ne suffit pas d'un mariage d'amour pour qu'un roman s'achève, et un succès n'en est pas un à n'importe quel prix. Michel Zinc explique…

Dans la Légende du Chevalier au Lion de Chrétien de Troyes, Yvain épouse Laudine - la veuve du Chevalier noir. Il devient maître du château et de la fontaine. Mais son ami Gauvain lui déconseille de s'enfermer si jeune dans un château et le pousse à demander à sa femme un congé d'un an. Elle l'accorde. Mais cette année dure comme un jour dans les tournois et les fêtes, et Yvain oublie le terme fixé. Laudine le chasse, et Yvain devient fou de douleur. Il lui faudra mille épreuves pour la reconquérir.

Dans le premier roman conservé de Chrétien de Troyes, Érec et Énide , les héros suivent le même motif malheureux. Érec rencontre Énide et l'épouse. Mais les autres chevaliers murmurent contre Érec car il passe trop de temps avec son épouse, pas assez dans les tournois et les batailles. Érec part donc à l'aventure - avec sa femme à laquelle il interdit de parler. Après moult péripéties, le couple se reforme...

Morale : il est facile de tomber amoureux et de se marier ; il est difficile de prendre conscience de l'engagement que l'on prend et de ce qu'il implique.

►►► FEUILLETER | Le manuscrit d'Yvain ou le Chevalier au Lion

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.