Qui seront ces militaires ? Comment travaillent-ils sur le terrain, avec quels moyens ? Avec Nathalie Hernandez, journaliste au service police/justice de France Inter.

Un drone de combat dirigé par un pilote en armure complète et casque équipé VR (réalité virtuelle) sur un champ de bataille d'une ville en ruine. (image d'illustration)
Un drone de combat dirigé par un pilote en armure complète et casque équipé VR (réalité virtuelle) sur un champ de bataille d'une ville en ruine. (image d'illustration) © Getty / Maciej Frolow

Nous sommes aujourd'hui le 20 août 2050. Il y a 33 ans, les forces armées françaises étaient engagées sur plusieurs terrains (sur le territoire avec l'opération Sentinelle, à l'étranger au Mali notamment...).

33 ans plus tard, qui sont ces militaires ? Comment travaillent-ils sur le terrain, avec quels moyens ?

Fiction...

Le réveil avait sonné à 4 heures cette nuit. La mission était prévue dans deux heures, le temps de s’équiper. John et sa dizaine d’hommes venaient juste d’enfiler leur combinaison de protection. Ultra légère, capable d’arrêter les balles elle était aussi connectée au cerveau du fantassin. Un cerveau augmenté grâce à des puces neuronales implantées pour amplifier leur vision et même réguler la peur. Avant que les soldats n'entrent dans la zone de combats, les mini drones auront eux quadrillé et déminer le terrain. Seule inconnue : le nombre d'ennemis et leur détermination.

Des combinaisons pare-balles, des puces neuronales, réaliste cette armée de 2050... ou non ?

On est bien au loin aujourd'hui de la cote de maille et de l'arbalète, que vous pouvez continuer d'admirer dans les musées. En quelques siècles, le soldat s'est équipé d'armes à feu, de gilets pare-balles, appuyés par des chars et des lance-missiles. Aujourd'hui avec les nouvelles technologies nous ne sommes si loin du soldat augmenté et ultra équipé.

Drones

En France le système Felin pour « Fantassin à Équipements et Liaisons INtégrés » a été lancé au début des années 2000. Il est déjà utilisé par l'armée de terre. Il permet de renforcer la protection du soldat et sa capacité de combat de jour et de nuit.

Mais l'évolution technologique n'est pas près de s'arrêter là. Pour anticiper au mieux, drones et robots en tout genre seront les alliés du fantassin.

Une fois sur le terrain, la protection sera la priorité. Là aussi la fiction se rapproche du réél, avec un soldat quasi invincible voire invisible.

Plus effrayant, les armes et les munitions intelligentes des fusils qui calculent eux-mêmes le moment où ils doivent tirer à partir du moment où le soldat a repéré sa cible, ou encore des balles capables de contrôler et d'adapter sa trajectoire pour atteindre son objectif.

De la à imaginer que la machine supplante le soldat il n' y a qu'un pas...

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.