Avec 250 millions de tomes vendus sur la planète, Naruto est le troisième manga le plus vendu derrière "Dragon Ball" et "One Piece" ! Naruto, c’est avant tout l’œuvre de Masashi Kishimoto, un lecteur et un fan des oeuvres précédemment citées, devenu lui-même mangaka star. Avec ce podcast, Frédérick Sigrist revient sur cette oeuvre publiée entre 1999 et 2014 mais qui continue de rayonner en jeux vidéos, en animés et toujours en manga...

Je ne dis pas que j’ai fait des enfants pour avoir des copains avec qui partager mes passions... Mais il est possible qu’en les regardant lire leurs premiers mots, en bon daron geek que je suis, j’ai un peu caressé l’espoir de leur faire découvrir toute ma collection de comic books. Bien sûr, il ne s’agissait pas de les forcer! Un enfant a besoin d’espace pour développer sa propre personnalité...

J’ai juste laissé certains exemplaires à leur disposition... Avec des petits mots d’explication pour contextualiser l’œuvre : "Mon fils, si tu lis Spider-Man, je t’offre une Nintendo Switch ! PS : Ne le dis pas à ta mère ! Ma fille, il paraît que quand on lit 3 numéros de Batman, et bien il y a sa meilleure amie qui vient dormir à la maison ! PS : Ne le dis pas à ta mère ! »

Et bien vous savez quoi? Ça n’a jamais marché... Pas la moindre appétence pour les super héros ! Ils passaient devant ma bibliothèque comme un électeur devant un programme de Raphaël Glucksmann...

La looe ! Par contre les mangas... Là, c’est une autre histoire ! Dragon Ball, One Piece, Naruto, Fairy Tail, My hero academia... Je suis obligé de cacher les derniers tomes si je veux pouvoir les lire en premier ! Ils sont à fond ! Les repas du soir chez moi, c’est Le Masque et la Plume spécial Shonen, avec des critiques qui auraient entre 7 et 12 ans !

Je mené l’enquête sur ce qui leur plaisait tant dans les mangas par rapport à la BD européenne ou américaine ! Ils m’ont parlé du rapport quantité prix... Les personnages évoluent, certains disparaissent, d’autres vieillissent et font même des enfants ! Alors que Tintin, Astérix ou Lucky Luke ne changent jamais vraiment d’un tome à l’autre, seul le contexte autour d’eux évolue !

Mais surtout, le manga, et particulièrement le shonen, ce sont des histoires où on fait confiance à la jeunesse ! S’appuyant sur les leçons transmises par les aînés, cette jeunesse s’emploie à améliorer le monde et les techniques dont ils héritent !

Goku améliore le kamehame de tortue géniale ou le Kaioh ken de Kaioh... Naruto parfait le Rasengan du 4ème Hokage... Luffy redéfinit le monde de la piraterie !

En gros, le shonen donne à la jeunesse ce qui semble manquer à notre réel : la possibilité d’influer sur son avenir ! Pour paraphraser une célèbre publicité pour une console de jeux des années 90 : "Les mangas, c’est plus fort que toi !"

Pour en parler avec nous, nos invités du jour sont les suivants :

  • Christel Hoolans : directrice générale des éditions Kana et Le Lombard.
  • Matthieu Pinon : journaliste spécialiste de la pop culture japonaise
  • Sébastien Agogué : responsable licensing chez Tsumé, une société luxembourgeoise spécialisée dans la fabrication de statuettes de collection issues d'univers manga. Il a toute une collection de statues issues de Naruto Shippuden et vient de sortir deux modèles : Jiraiya et Tsunade, les mentors des deux personnages principaux.

avec nous par téléphone : Mathieu Fondreton : administrateur du site "The world of Naruto".

Ensemble, on va revenir sur le phénomène Naruto : un manga qui mine de rien, a su amener une forme de gravité et de maturité dans un genre souvent considéré comme léger : le shonen. On parlera de l'incroyable galerie de personnages qui jalonne cette histoire. On parlera aussi de son adaptation en animés, des jeux et de toutes les déclinaisons qui ont rendu ce ninja du village de Konoha culte au fil des années.

L'équipe :

  • Réalisatrice : Céline Illa
  • Attachée de production : Jeanne Paravert