Retour sur le parcours de Céline Dion, de sa naissance à Charlemagne au Québec à cette série de concerts marathon sur la scène de Las Vegas ! Ses multiples métamorphoses… Et quelle est sa place aujourd'hui sur l’échiquier des divas de la chanson mondiale ?

Céline Dion, en concert dans l"O2 Arena de Londres, Royaume-Uni.
Céline Dion, en concert dans l"O2 Arena de Londres, Royaume-Uni. © Getty / rune hellestad/Corbis

Lorsque l’on pense à Céline Dion, on pense surtout à la chanson de Titanic, aux chansons écrites par Jean-Jacques Goldman, et bien évidemment à « Mon mari René ! » qui a nourri tant de sketchs, d’imitations, de parodies plus ou moins inspirées !

Pourtant, sans mauvais jeu de mots, tout cela n’est que la face émergée de l’iceberg ! On oublie trop souvent que Céline Dion était une star au Québec dès ses 13 ans, qu’elle a ensuite conquis l’Europe en gagnant l’Eurovision pour la Suisse en 1988, et que la France où elle s’est fait connaître, grâce à sa collaboration avec Jean-Jacques Goldman, n’a été qu’une étape dans un parcours qui l'a fait connaître du monde entier !

Artiste vocale exceptionnelle, travailleuse acharnée, enchaînant les concerts avec une énergie qui ferait passer Rihanna pour dilettante, Céline Dion, avec son mari et producteur, le disparu René Angélil, a su sans cesse se réinventer et créer un empire comme rarement une artiste a su le faire !

Céline Dion, actrice de tout cela ?

Lancée sur scène très petite, Céline Dion a-t-elle véritablement été actrice de tout cela ?

Elle est née à Charlemagne au Québec, dernière enfant d'une fratrie de douze. Sa mère voulait devenir une grande violoniste. Céline était déjà une grande révoltée, une grande rebelle. Toute la famille jouait de la musique dans le cabaret de Charlemagne et il lui arrivait souvent de ne pas se lever pour aller à l’école le matin.

Elle a reçu la piqûre de la musique sous toutes ses formes. Et à quatre, cinq ans, elle montait sur la table de la cuisine et chantait.

– Elisabeth Reynaud

Ses frères et sœurs passaient à la télévision, ils avaient déjà une stature d’artistes au Québec. Son frère Michel était très intéressé par la production et par le producteur René Angelil, et quand il a vu que sa petite sœur avait presque une voix de femme à 10/12 ans, il a voulu que Céline aille passer une audition chez lui, alors que René Angelil avait quelques difficultés en tant que producteur. Il était au creux de la vague. Michel lui a envoyé une cassette où Céline chantait sur une chanson écrite par la maman, Ce n’était qu’un rêve. Le rendez-vous a été difficile à obtenir mais quand René Angelil l’a entendu, il avait les larmes aux yeux. Il voyait en elle un diamant brut et a voulu en faire quelque chose de grandiose.

Céline Dion a donc été énormément poussée par ses frères et sœurs et par l’ambition démesurée de sa maman, Thérèse. Mais sa famille a vraiment semé le grain en elle, elle n’a vécu qu’entourée de musique.

– Elisabeth Reynaud

Elle remporte l'Eurovision en 1988, en représentant la Suisse...

Elle a représenté la Suisse lors du concours de l’Eurovision de 1988 alors qu’elle est une artiste québecoise… C’est arrivé par un concours de circonstances : la chanson a plu, la Suisse n’avait pas de candidat, et la magie a pris ! C’est ce qui a permis à Céline Dion de sortir du statut de petite artiste locale.

"Ce n’est pas la seule à avoir fait cela", note Jean-Pierre Pasqualini : "France Gall tout en étant une artiste française a participé à l’Eurovision en représentant le Luxembourg en 1965. Idem pour Monaco… La seule différence pour Céline c’était qu’elle venait du Québec et non pas d’un pays européen".

Les métamorphoses multiples de Céline Dion au fil de sa carrière

Dans les années 1980/1990, René Angelil lui a imposé beaucoup de choses en termes de communication et d'image. Céline Dion rêvait de ressembler à Vanessa Paradis : porter des jeans taille haute, des tee-shirts blancs, avoir les cheveux décoiffés... Mais René Angelil lui imposait un style de jeune fille bien sous tous rapports, avec des robes immondes et des mises en pli... 

Mais Céline avait une très grande motivation : elle était amoureuse de René, elle voulait le séduire et pensait que si elle n'avait pas une âme de rockeuse, elle n'y arriverait pas (NB : car lui-même était un immense fan d'Elvis Presley).

Elle a un côté très versatile, elle a fait tellement de choses différentes qu'il est difficile d'avoir une marque "Céline Dion". Mais d'un autre côté, cela permet à tout un chacun d'avoir « sa » Céline Dion, une Céline Dion qui lui correspond.

Céline Dion, ou le pouvoir de rassembler les gens

Céline Dion a cette capacité extraordinaire de plaire à des publics très différents qui ne se retrouveraient pas forcément sur d'autres centres d'intérêts.

Elle a fait du monde entier sa famille. Partout où elle va, elle livre son intimité, ses grossesses, ses tentatives pour avoir des enfants, le cancer de René, sa mort… Elle a donné au public des éléments intimes de sa famille, elle a ce don de s’offrir et les gens sont touchés et emportés par cela.

– Elisabeth Reynaud

Elle est également devenue une star qui a conquis le monde entier.

Il y a une bascule en 2014, avec la sortie du film Mommy de Xavier Dolan, qui a remis au goût du jour les chansons de Céline Dion. Elle est passée d'un statut kitsch à un statut d'icône.

– Laure Costey

Intergénérationnelle, elle rassemble les gens et les communautés :

Xavier Dolan en a fait une icône gay qui est réactualisée, comme l’a été Madonna. Elle a une bonhomie naturelle qui fait qu’on a envie d’être son amie.

– La Vénus de Mille Hommes

Elle a beaucoup d’autodérision, elle n’a pas peur d’être moche, de faire des grimaces… et c’est ce qui lui donne un accès direct aux gens. Mais elle a également une très grande empathie pour les gens qui ont souffert.

– Elisabeth Reynaud

C’est une très grande interprète… on a tendance, en France, a toujours vouloir que les artistes écrivent, qu’ils soient auteurs-compositeurs et pas seulement interprètes… mais Yves Montand n’a jamais rien écrit, Serge Reggiani non plus… Interprète c’est un vrai talent à part entière.

– Jean-Pierre Pasqualini

[+] pour aller plus loin

Les invités
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.