Aujourd'hui dans Blockbusters, on parle du célèbre manga de Hirohiko Araki, "Jojo's Bizarre Adventure". On essaiera de comprendre ce qui différencie Jojo de toutes les autres grandes licences du manga, les influences de son auteur Hirohiko Araki...

Le manga "Jojo's bizarre Adventure" est également proposé en anime sur Netflix
Le manga "Jojo's bizarre Adventure" est également proposé en anime sur Netflix © Netflix

Si aujourd’hui le grand public a plus ou moins appréhendé ce qu’étaient les mangas avec des best-sellers tels que Dragon Ball ou One Piece, il est une série, publiée depuis maintenant 33 ans, véritable institution au Japon avec plus de 100 millions de tomes en circulation, qui jouit d’un véritable culte parmi les amateurs de manga du monde entier : Jojo’s bizarre adventure ! 

Créé par Hirohiko Araki, ce manga n’a eu de cesse en trois décennies de se renouveler, surprenant sur la forme comme sur le fond ! Jojo, c’est un film de Stallone mis en scène par Michel Gondry avec des costumes de John Galliano ! Un ovni de la bande dessinée que l’on va explorer aujourd’hui...

A l'antenne

Pour évoquer ce manga autour de Frédérick Sigrist :

  • Matthieu Pinon, journaliste spécialiste de la pop culture japonaise, auteur de Histoire(s) du manga moderne (1952 -2020) avec Laurent Lefebvre et de Un siècle d'animation japonaise avec Philippe Bunel  aux éditions Ynnis
  • Frédérico Anzalone, journaliste spécialisé en manga et en culture japonaise, membre de la revue ATOM et auteur de Jojo's bizarre adventure, le diamant inclassable du manga paru chez Third Editions
  • Kheiron, humoriste et réalisateur. Il a repris son spectacle "On n'éteindra pas la lumière, 60 minutes avec Kheiron" depuis le 3 juillet à l’Européen et entamera une tournée à partir du 17 septembre (toutes les dates sont sur son site Kheiron.fr. On peut aussi le retrouver sur sa page YouTube pour près de 50 heures de spectacle. Son troisième long-métrage Brutus Vs César n'a pas encore de date de sortie.
Programmation musicale
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.