À l’occasion de la Saint-Valentin, Frédérick Sigrist revient sur les mensonges éhontés colportés par les comédies romantiques !

Je sais bien qu'à première vue, j'ai le romantisme d'un magimix. Mais j'aime l'Amour... c'est lui qui m'aime pas !

Mais avant d’entrer dans le vif du sujet, si on se mettait dans l’ambiance :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Ah l'amour, ce sentiment capable de nous rendre passionnante une conversation qu'on trouvera totalement sans intérêt 10 ans plus tard. 

L'amour, c’est aussi cette effervescence qui nous fait imaginer qu'on va bien dormir à deux dans un lit d'1,60 mètre alors qu'on fait déjà soi même 1,80 mètre et 90 kilos ! L'amour, cette émotion qui traverse Jean-Luc Melenchon quand il réécoute un de ses discours en compagnie de l’un de ses hologrammes.

Si ce matin je vous parle d'amour, c'est que dimanche, c'est la Saint Valentin : la fête des amoureux ! 

La pire fête de l'année. Car soit vous êtes célibataire et vous allez soudainement réaliser à quel point votre vie sentimentale ressemble à une saison théâtrale sous le Covid, ce qui pour certains ou certaines, est peut être une très bonne nouvelle. Parce qu'on ne va pas se mentir, il y a des histoires d’amour qui te font des fois moins vibrer qu'un passage sur un dos d'âne. Moi j’ai des ex qui m’ont déjà dit : « Frederick, t’es gentil mais tu ne m’as rien apporté qu’un magnum chocolat n’aurait su le faire ». En même temps, Laurence Bloch est connue pour être quelqu’un de direct...  Soit vous êtes en couple, et attendre la Saint Valentin pour être romantique, c'est la garantie de pas le rester bien longtemps !

Néanmoins la Saint Valentin me fournit un prétexte tout trouvé pour vous parler de l'amour dans les superproductions anglo-saxonnes 

Déjà, ce qui intéresse les Américains dans l’amour, ce sont les rencontres ou les divorces : entre les deux, ils s’en foutent. Alors que franchement, raconter une histoire d’amour qui survit aux taches du quotidiens, aux lessives, à la taxe d’habitation, aux devoirs des enfants, aux repas en famille et au vieux T-shirt pour dormir, ça me semble bien plus épique que Renée Zellweger qui s’envoie des mojitos en papotant avec Colin Firth sur de la pop anglaise!

Un couple qui survit au quotidien, il y a plus de rebondissements que dans Le Seigneur des Anneaux

Mais Hollywood est plus intéressé par les prémices d’une relation que par la relation en elle même. Les contes de fée se terminent souvent par : « Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants ». Mais c’est là dessus qu’il fallait faire le film : Comment ils ont fait ? C’est ça qu’on veut savoir !

Pécho une princesse qui dort, non seulement c’est pas dur mais surtout c’est pas légal. Aurore, la Belle au bois dormant, dans le monde réel, elle te fout un procès au prince et elle aurait raison.

L’amour au cinéma, c’est surcoté : on est systématiquement dans la performance typique du néoliberalisme. Dans les films, les gens amoureux courent sous la pluie en riant sans parapluie... Personne ne fait ça.

Les comédies romantiques n’ont rien à voir avec la réalité, surtout en 2021

Dans Love Actually, Andrew Lincoln qui sonne à la porte de Keira Knitghley avec ses petites pancartes... Déjà il n'a pas de masque, donc bim ! Première infraction. Et en plus, il est clairement plus de 18 heures : deuxième infraction. Andrew Lincoln, s'il croise une patrouille, il a intérêt à être très poli s'il ne veut pas de problème.

Donc laissez-moi vous dire que l’Amour en 2021, il s’est pris un gros coup de pelle. Le cinéma nous vend une version totalement tronquée de l’amour

Dans les téléfilms de Noël, non : Cynthia, avocate à New York, ne va pas plaquer son job et son salaire à 5 chiffres, parce qu’elle est retombée sur son premier petit ami Dylan devenu bûcheron dans le Nebraska ! Non, dans un lit, un drap qui arrive à la taille d’un homme ne cache pas systématiquement la poitrine des femmes (d’ailleurs on ne se réveille pas forcément coiffé et maquillé). 

Lors d’un premier rendez vous, on ne dit pas toujours ce qu’il faut, au moment où il faut comme Hugh Grant. Dès fois, on fait des gaffes suivies d’un silence embarrassant. Ou alors on regarde la carte du restau, en se disant que 19 balles pour une farandole d’avocat sur son lit de cresson, ça fait tout de même cher pour deux feuilles de salade achetées à Rungis. Le lit de cresson il doit avoir un sacré bon matelas ! 

Dans les films, après avoir bu un verre, ils rentrent chez eux, même pas ils ferment la porte qu’ils sont déjà en train de se prendre la bouche, ils s’arrachent les vêtements. On dirait Olivier Veran qui va se faire vacciner. Mais moi, si j’ai le malheur d’arracher le chemisier de ma femme, elle va me pourrir d’une force !

Après ils se jettent dans les bibliothèques, il y a tous les livres qui tombent. Chez moi, j’ai que des bibliothèques IKEA, vous croyez qu’ils les ont faites à l’épreuve des gros métis en rut ?! En général, ils n’ont même pas la décence d’aller jusqu’à la chambre à coucher, ils font l’amour par terre.

Par terre Mathilde ?!

Moi à 43 ans, à 50 euros la séance d’osthéo, je ne fais plus ça par terre, je fais ça dans un lit, sur un matelas mémoire de forme... 

Après tu les vois, ils ont un orgasme tout esthétique... 

Moi je jouis, on dirait que j’ai marché sur un LEGO ! Et non seulement, ils jouissent élégamment mais ils jouissent ensemble ! Et franchement... Moi pour être honnête, je jouis en streaming tandis que ma femme attend la diffusion à la télé... Sexuellement, ma femme respecte la chronologie des médias, moi je télécharge.

Arrêtons ce cinéma et ces Saint-Valentin qui ne font que donner des complexes aux gens normaux.

Remarquez ça tombe bien, cette année les cinémas sont fermés et les restaurants auss i! Donc cette année on est :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix