Blockbusters revient sur l'histoire de GTA et les polémiques qui entourent ce jeu vidéo. En quoi Rockstar, qui édite le jeu, est un studio unique ? La violence dans les jeux vidéo est-elle un bouc émissaire idéal pour dénoncer ce genre, ou non ?

Joueur devant une partie de GTA IV : Grand Theft Auto (avril 2008, Londres, Royaume-Uni)
Joueur devant une partie de GTA IV : Grand Theft Auto (avril 2008, Londres, Royaume-Uni) © Getty / Cate Gillon

Au delà des polémiques, que l’on aime ou que l’on aime pas GTA, ce jeu n’a attendu personne pour entrer dans l’histoire ! En effet GTA V est le produit culturel le plus rentable de l’histoire ! GTA V a rapporté plus d’argent que Star Wars, Avatar, où Harry Potter ! Ce jeu pourtant si controversé est le 3ème jeu le plus vendu au monde derrière Tetris et Minecraft ! Comment expliquer un tel engouement pour un jeu rappelons le, interdit au moins de 18 ans ? 

Frédérick Sigrist et ses invités retracent l’historique de la saga GTA et du mythique studio Rockstar, leur manière de concevoir le jeu vidéo en dépit des modes et du quand dira t’on, la satire sociale des Etats-Unis et de la mondialisation caractéristique de GTA, les sempiternelles polémiques autour de ce jeu, et l’autre chef-d'œuvre des studios Rockstar : Red Dead Redemption.

La genèse de GTA

En 1997 sort le tout premier GTA, mais c'est un jeu en retard techniquement, assez mauvais... Il n'y a pas d'histoire, le joueur enchaîne juste des petites missions sans queue ni tête et le jeu ne plaît pas beaucoup ni aux journalistes ni aux gamers.

Christopher Klippel :

C'était un pari de Rockstar', le studio n'avait pas de moyens et c'est un bug qui a fait naître GTA. Semer la police, faire n'importe quoi... le but c'est de semer le chaos et ça a buzzé.

Et c'est la politique du studio Rockstar', peut-importe que l'on dise du bien ou du mal du jeu, l'important c'est qu'on en parle ! Et en effet aujourd'hui le numéro de la saga : GTA V, se vend à 95 millions d'exemplaires à travers le monde.

Olivier Mauco :

Depuis GTA III, l'histoire est beaucoup plus scénarisée. Il y a souvent une ascension très vite dans la criminalité locale, puis une chute.

Carole Quintaine :

C'est un jeu totalement subversif, on fini par aimer ce personnage, cet espèce de Tony Montana, on va l'incarner et il va monter monter monter... Grandeur et décadence, c'est ce qui fait l'histoire de GTA.

Olivier Mauco :

Rockstar' est un studio au-dessus de tous les autres car ils maîtrisent le coeur du jeu vidéo : le level design. Entre GTA I et GTA II ils ont fait preuve d'une immense performance technique en terme de niveau de jeu avec la map. Rockstar' est passé maître et expert dans le level design, ce qui fait qu'ils sont toujours un cran au-dessus des autres studios de jeu vidéo car ça fait 20 ans qu'ils font ça.

GTA : miroir grossissant de la société ?

Avec tous ses personnages très caricaturés, GTA s'est positionné très tôt comme un jeu vidéo satirique voire très polémique. Une image qui lui colle à la peau.

Carole Quintaine :

Dès le départ on a compris que cette série ne serait pas correcte, qu'elle serait là pour déranger, Rockstar' a envie de déranger, ils y arrivent parfaitement et j'ai un énorme respect pour cette licence qui arrive à toujours tout pointer du doigt mais de manière toujours juste.

Olivier Bénis

Rockstar' a ce génie dans l'écriture : rajouter le petit degré en plus qui fait que ça devient ridicule. Le fondamentaliste va être juste un tout petit cran au dessus en terme de fondamentalisme donc il va devenir ridicule, le fan de jeux vidéo pareil. Et tout ça fait que Rockstar' arrive à travers GTA à faire un miroir grossissant de l'Amérique ou du monde occidental. Les personnages secondaires sont géniaux.

Olivier Mauco :

La "Statue de l'Hilarité" : parodie de la "Statue de la Liberté" dit énormément de choses sur la note d'intention du jeu. Normalement la Statue de la Liberté est tourné vers l'océan : elle accueille, là elle est refermée, elle est tournée vers l'intérieur du pays, elle est tournée sur soi."

La violence dans GTA

GTA a un aspect très cathartique, c'est une récréation par rapport au monde réel. GTA a produit lui-même ce discours promotionnel "vous allez voler des voitures, vous allez braquer des banques"... Quand toute la communication dit "c'est la rebellitude absolue" le joueur a envie de faire des choses qu'il n'a pas le droit de faire. Mais il ne faut pas toujours pointer la violence dans le jeu vidéo.

Carole Quintaine :

On a pas attendu le jeu vidéo pour qu'il y ait de la violence, il suffit d'aller au cinéma. Ce n'est que du jeu vidéo et la violence c'est toi qui décide si tu en abuses ou pas. GTA ce n'est pas un jeu où le but c'est d'écraser les gens.

Olivier Bénis :

GTA est victime d'un double malentendu : une incompréhension sur l'objectif du jeu, et GTA c'est avant tout un jeu bac à sable. Et un jeu bac à sable on y amène ce qu'on a en nous. Le concept d'un jeu qui vous laisse la liberté de tout faire c'est qu'il vous laisse aussi la liberté de ne pas tout faire et qu'il voit quelle limite vous vos imposez à vous-même. Quelque part la violence qu'il y a dans une partie de GTA c'est celle que vous apportez. Si on veut respecter toutes les règles du code de la route, ne pas braquer de banque, ne jamais tuer personne... on peut. 

Références

GTA IV : l'envers du rêve américain – jeux vidéo et critique sociale, d'Olivier Mauco, publié en 2013 aux éditions Questions Théoriques

Ode à GTA IV, le plus brillant et intelligent volet de la franchise, article de Konbini en 2018

GTA V, produit culturel le plus rentable de tous les temps, article d'Allociné en 2018

GTA V : pourquoi la saga ultra-violente cartonne à travers le monde ?, article de Sud Ouest en 2017

GTA V, le jeu vidéo le plus cher de l'Histoire, article du Figaro en 2013

Dossier "La série GTA", de JeuxVideo.com, commencé en 2008

[ + ]

Retrouvez les vidéos de Rockstar' Mag sur Les Mystères de Grand Theft Auto sur leur chaîne Youtube

Et les vidéos de Carole Quintaine sur sa chaîne Youtube GTA Online : OBTENEZ VOTRE BUNKER ET REJOIGNEZ MON CREW ! et GTA Online : débloquez le Revolver de Red Dead Redemption 2 !rr

Blindtest

Le blindtest du jour

1 min

Blindtest consacré aux jeux vidéos auxquels on n'a pas trop envie de jouer à côté de ses parents

Vous aussi, jouez aux blindtests "des petits et grands écrans" créés par l'équipe de "Blockbusters" ! Retrouvez-les tous ici
 

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.