Retour sur le parcours de ce groupe qui, en un peu plus d’une décennie, a marqué le monde entier. Leurs inspirations, leur rapport compliqué à leur Suède natale, leur formidable sens des affaires qui explique leur longévité, et la comédie musicale “Mamma Mia !”, dont le succès ne se dément pas, année après année !

Björn Ulvaeus, Agnetha Fältskog, Anni-frid Lyngstad and Benny Andersson, du groupe de pop disco suédois ABBA, dans les rues de Marstrand, le 15 juillet 1980 en Suède.
Björn Ulvaeus, Agnetha Fältskog, Anni-frid Lyngstad and Benny Andersson, du groupe de pop disco suédois ABBA, dans les rues de Marstrand, le 15 juillet 1980 en Suède. © AFP / ROGER TURESSON / SCANPIX SWEDEN

Dancing Queen, Gimme! Gimme! Gimme!, S.O.S., Mamma Mia… la liste des tubes composés et interprétés par le groupe ABBA est impressionnante au regard d’une carrière qui a compté huit albums en seulement dix années d’existence

Réunissant quatre membres dont deux couples, Agnetha Fältskog et Björn Ulvaeus, puis Anni-Frid Lyngstad, dite « Frida » et Benny Andersson, cette entreprise familiale qui aurait pu se contenter de passer des vacances ensemble dans un Airbnb, a conquis le monde en partant de la Suède !

Comment ABBA s'est-il créé ?

La création du groupe ne vient pas d'une envie des musiciens, mais plutôt d'une envie de manager et plus particulièrement des deux hommes. Benny jouait déjà dans un groupe de pop rock, les Hep Stars. Et Björn jouait, quant à lui, dans un groupe de folk : les Hootenanny Singers. Le créateur de la maison de disque Polar Music, Stig Anderson, propose aux deux hommes de composer ensemble. Stig Anderson deviendra d'ailleurs le manager d'ABBA. Benny et Björn proposent également à leurs épouses respectives de rejoindre le groupe. Toutes deux avaient d'ores et déjà une carrière d'actrices-chanteuses de comédies musicales.

Tous étaient connus avant : c’était la réunion de quatre personnalités connues des Suédois.

– Christian Eudeline

Les deux hommes décident d'écrire des chansons pour leurs femmes, et notamment Ring, Ring pour le concours de l'Eurovision. L'Eurovision n'en veut pas, mais le single fait un carton ! L'année suivante, l'Eurovision les prend avec Waterloo. C'était en 1974, ils remportent la compétition et Stig Anderson fait sortir leur premier album le lendemain de leur participation et de leur victoire !

Dans leurs chansons, ils vont intégrer des rythmes du folklore européen, ce qui a grandement contribué à leur succès international ! ABBA est le groupe qui a vendu le plus de disques au début des années 1980 : plus que les Beatles et qu'Elvis Presley !

Le succès d'ABBA a-t-il été immédiat en Suède ?

Bien au contraire, en Suède, ABBA a connu des débuts difficiles, et ce bien malgré le fait que tous les membres du groupe étaient d'ores et déjà connus du grand public. On considérait que leur musique était trop commerciale pour passer en radio.

C'était les années 1970, nous étions donc en post-68 et l'époque était beaucoup plus portée sur le rock.

– Thierry Dague

Les costumes d'ABBA étaient aussi très fortement méprisés,, ils avaient un look improbable, très coloré, très extravagant, très kitsch mais qui ressemblait en même temps à la mode glam rock des années 1970, tout comme Elton John. 

Un groupe qui finit par se séparer...

Dans les années 1980, les deux couples se séparent mais c'est aussi une période où les goûts musicaux changent. Ce n'est plus l'Âge d'Or du disco, les ventes de leurs albums baissent et ABBA devient ringard. Il faut attendre les années 1990 où le groupe connaît un revival, notamment grâce à deux films australiens : Muriel et Priscilla, folle du désert.

Un producteur leur a même proposé de se reformer pour un milliard de dollars, mais ils ont refusé… 

– Pascal Bernardin

C'est ainsi que l'idée de la comédie musicale est née. Puisqu'ils ne voulaient pas se reformer, on allait utiliser leurs chansons dans un spectacle, sans eux !

La comédie musicale “Mamma Mia !”

Mamma Mia !, comédie musicale basée sur les plus grands tubes d'ABBA est la comédie musicale qui a le plus de succès au monde !

C'est une comédie musicale juke-box, c'est-à-dire avec des chansons qui n'ont pas été créées pour la comédie musicale, mais les titres d'un groupe déjà existant, et qui vont servir à raconter une histoire.

– Malaika Lacy

On se retrouve donc avec des chansons qui n'ont pas été écrites pour raconter une histoire, et pourtant on arrive à suivre parfaitement l'histoire. C'est également une comédie musicale qui rassemble les générations, avec une épopée totalement féministe, sur une jeune fille élevée par sa mère célibataire... Il y avait un côté féministe avant l'heure qui revient à l'ordre du jour aujourd'hui !

Dans Mamma Mia !, on enchaîne les sauts carpés dans des décors somptueux, avec une pointe d'humour également. 

– Malaika Lacy

Dans l'histoire des comédies musicales, Mamma Mia ! est aussi iconique car elle est vraiment pluridisciplinaire... il faut être bon chanteur, bon danseur et bon comédien. Les chansons d'ABBA peuvent aussi monter très haut, Dancing Queen, par exemple. Elles ne sont pas si simples que cela à chanter, d'autant plus avec un son très pop. Il faut chanter sans vibrato, sortir un son très clair, avec un ton presque juvénile.

[ + ] pour aller plus loin

Les invités
Programmation musicale
  • HUBERT LENOIRFille de personne2018
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.