Jean Castex, Dominique Seux dans le corps de Louis de Funès l’a dit, le port du masque est désormais devenu obligatoire partout ! Dans la rue, dans les transports, au travail, dans les couloirs, à la piscine, sous l’eau, partout !

Don Diamond, Guy Williams dans la série "Zorro"
Don Diamond, Guy Williams dans la série "Zorro" © D.R.

À Radio France, on a un protocole sanitaire tellement strict qu’au téléphone, on ne répond plus qu’aux appels masqués... Ce qui fait qu’on a de très bons prix sur l’isolation des fenêtres... C’est quand même dingue, tu t’endettes sur 8 générations pour te faire refaire les chicots et avoir les dents blanches, et en 2020, tu te prends une amende si tu les montres ! Aller chez le dentiste aujourd’hui c’est un peu comme se faire refaire les seins alors que tu vis chez des Amishs !

Alors bien sûr, cette nouvelle mesure fait des heureux, notamment ces musulmanes qui vont pouvoir se faire rembourser les prunes qu’elles se sont prises en portant la burqa. Mais ça énerve aussi des gens : les anti-masques. Des gens politiquement opposés au port du masque !  On les reconnaît facilement : à Halloween, ce sont ceux qui accueillent les enfants à coups de pelle plutôt qu’avec des bonbons ! 

Pour eux, c’est un symbole de résistance à l’ordre mondial ! Dans les livres d’histoire du futur, on étudiera Rosa Parks, Louise Michel et Jean Michel qui a refusé de porter le masque pour rentrer au magasin Carrefour D’Epernay.

Dans la pop culture, on a de nombreux exemples de héros masqués ?

Tout à fait. Et le plus connu d’entre eux, c’est bien évidemment Zorro !

Alias Don Diego de la Vega ! Ce riche et noble héritier qui se déguise pour prendre la Défense des Faibles dans la Californie espagnole du XIXe siècle ! Imaginez Arnaud Lagardère qui se déguiserait en François Ruffin... 

Comme m’a dit Guillaume Meurice, Zorro, c’est une série de science fiction... Un riche qui fait des bonnes actions et qui ne veut pas que ça se sache, c’est forcément de la SF.

Alors Zorro a beau être masqué, face au Covid, il termine en réa comme tout le monde. Le masque sur les yeux, c’est comme le masque sous le nez ou le menton, c’est un bel effort mais ça ne sert à rien.

C’est la même chose pour Batman dans ce cas ?

Mais bien sûr, le masque de Batman, c’est pareil. Non celui qui porte le masque comme il faut, c’est bien évidemment Spiderman !

Ce qui est intéressant, c’est que si Spiderman porte un masque intégral, ça n’est pas pour se protéger lui, mais pour protéger ses proches des représailles des super vilains qu’il emprisonne. Si Peter Parker masque son visage, c’est pour protéger sa tante May, Mary Jane, ses amis... Pendant longtemps, l’identité sécrète d’un héros de BD, c’était une démarche d’altruisme. 

Quand est-ce que tout ça a changé ?

Dès qu’Hollywood a commencé à faire des adaptations. Parce que quand tu paies Robert Downey Junior 20 millions de dollars pour jouer Iron Man, tu as envie que ça se sache et surtout que ça se voit. Jennifer Lawrence qui est censée jouer Mystique, une mutante bleue, apparaît le plus souvent sans maquillage, Hugh Jackman n’a jamais eu le visage masqué contrairement au Wolverine de papier. Les stars ne portent pas de masques. D’ailleurs je vois que personne n’en porte autour de cette table ce matin.

C’est pas l’humilité qui nous étouffe au 5/7. Or aujourd’hui avec les réseaux sociaux, on est tous la star de notre existence. On prend en photo ses orteils au bord de la piscine, on photographie ses repas, on donne ses avis sur tout et n’importe quoi. Et certaines entreprises l’ont bien compris, comme Mac Donalds qui en a même fait un slogan : Venez comme vous êtes ! Franchement, s'il y a des endroits qui acceptent de me prendre comme je suis, pourquoi j’irais faire des efforts pour être quelque chose d’autre ? 

Sur cette histoire de masques, on est passé de l’âge des super héros à celui des super égo !

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.