One Piece, le manga le plus vendu au monde est aussi une bande dessinée extrêmement politique, Frédérick Sigrist vous explique pourquoi.

- Frederick, ce matin vous avez l’air particulièrement détendu

- Oui Mathilde et ça n’a rien à voir avec cette drôle de cigarette que Marie Pierre Planchon fait tourner dans la rédaction du 5/7 depuis ce matin…

Non, mine de rien, ces histoires de confinement, de reconfinement, de couvre-feu…ça m’a permis de découvrir ce que j’étais profondément au fond de moi…

- C’est-à-dire ? 

-Un gros boloss Mathilde, comme dirait Laure Adler à Jean Lebrun pendant une partie de Fortnite ! 

Je suis d’une passivité face aux événements depuis un an, ça fait peur !

S'ils parlent de cette époque dans les livres d’histoires, moi je serais sûrement l’espace qu’il y a entre deux mots!

Moi avant le Covid, vous m’auriez demandé quel personnage de Star Wars j’étais, je vous aurais répondu Han Solo ! 

Harrisson Ford, un rebelle, le contrebandier au grand cœur ! 

Et bien après une année passée à me signer des attestations pour aller chercher du pain, à me taper des sprints à 17h40 pour pas rater le couvre-feu de 18h… je sais que dans Star Wars, non seulement je suis pas Han Solo mais je suis même pas un EWOK !

Moi je suis fait du bois dont on fait les stormtroopers…

Je suis super obéissant en fait…Je suis même au bord du fayotage !

Quand t’es tout seul en forêt et que t’essaie d’avoir du réseau pour pouvoir regarder sur Google Maps si t’es pas à plus d’un kilomètre de chez toi, tu sens bien que le grand Soir, la Révolution, c’est pas toi qui vas la faire!

Moi je sens que plus personne me respecte Mathilde, et je ne suis pas le seul.

Regardez l’Académie de médecine, ils ont trop pris la confiance.

Cette semaine, ils ont carrément dit aux français de se taire dans le RER pour ne pas propager le virus.

Voilà, fermez vos gueules ! C’est ce qu’ils ont dit !

En plus il faut jamais avoir pris le RER de sa vie pour imaginer que les usagers se parlent !

Le seul qui ouvre sa bouche dans le métro, en général c’est celui qui aimerait que tu l’aides d’une petite pièce ou d’un ticket restaurant !

Si tu parles dans le métro, en général, c’est que t’as des problèmes plus graves encore que le COVID ! 

En gros tu vas bosser, tu te tais et tu rentres chez toi !

Et si t’as le malheur de faire ça en trainant des pieds, de marmonner dans ta barbe, histoire d’avoir une soupape de sécurité ou un résidu de dignité…Tout de suite, t’as Emmanuel Macron qui monte sur ses grands chevaux: « Oui, ce n'est pas possible dans ce pays, il y a 66 millions de procureurs! Les français ils sont toujours là à critiquer! ! »

Donc même ça, on a plus le droit ?!

C’est quoi la prochaine étape, Bruno Le Maire, il va me piquer mon goûter et mon argent de poche à la récréation!

Je ne sais pas moi, pour un peuple français qu’on disait râleurs, contestataires, on a été vachement sage!

Nous pendant des années, on pensait qu’on était Asterix le petit gaulois teigneux, alors qu’en fait on était Assurancetourix, le barde qui n'a pas le droit de chanter, un masque sur la bouche et attaché à un arbre!

Du coup comme je suis en manque d’esprit libertaire et d’insoumission, et qu’aujourd’hui sur cette antenne, on fête la BD, je suis en train de me refaire avec mes enfants le manga le plus vendu au monde: ONE PIECE!

Générique One Piece: https://www\.youtube\.com/watch?v=2\-lya77FnAY

Et là j’ai évidemment une pensée émue pour l’auditeur de France Inter qui à peine les yeux ouverts se fait attaquer par le premier générique de l’animé One Piece!

Mais il faut savoir que ce générique pour les fans de One Piece, c’est quasiment un hymne national ! 

C’est le lac du Conemara pour Julien Baldacchinno !

C’est l’hymne d’une nation qui représente plus de 470 millions de tomes vendus sur la planète !

Ce manga d’Eichiro Oda qui a commencé à paraitre en 1997 et qui en est en France au tome 97, c’est l’histoire de Luffy, un jeune garçon au chapeau de paille qui parcourt les océans afin de trouver  un trésor caché : Le one pièce et devenir ainsi le roi des pirates!

Derrière ce canevas, extrêmement simple, se cache non seulement un des shônens les plus génialement inventifs mais aussi un des plus politiques !

Oui ONE PIECE est un manga politique et j’irais même jusqu’à dire révolutionnaire!

En tant que pirate, Luffy et son équipage n’aspire qu’à une chose, non pas le pillage et le saccage des villes, mais à l’aventure et à la liberté! 

Les ennemis que va rencontrer Luffy sont le plus souvent des tyrans régionaux qui asservissent et manipulent des peuples pour leur profit personnel avec l’aval de ce qu’on l’appelle: Le gouvernement mondial!

Là où dans de nombreux shonens, il faut défendre son village, son école, son pays dans un oubli de soi normatif qui rappelle  que l’intérêt collectif prime sur l’individualisme!

Dans One Piece, Luffy lui, ne défend rien, il se bat juste contre les injustices qu’il constate chemin faisant!

Discrimination, apartheid, esclavage, autant de thèmes traités par Eichiro Oda dans son œuvre !

Luffy lutte avant toutes choses contre les privations de liberté!

Mugiwara, chapeau de paille en japonais, est sans jamais le revendiquer une figure de révolutionnaire !

Dans son équipage, un squelette musicien  avec une coupe afro, un cyborg charpentier qui marche au coca cola ou un renne médecin pouvant se transformer en humain!

Un melting pot permanent et délirant

Pas de barrière culturelle ou raciale dans l’équipage du chapeau de paille car une barrière, c’est déjà un peu de liberté en moins!

À une époque où on peut se demander si la devise Liberté, égalité fraternité est encore d’actualité dans la France de 2021, il est cocasse et o combien rafraichissant de la voir célébrée ainsi dans une bande dessinée !

Comment résumer One piece à quelqu’un qui ne connaîtrait pas: 3 mots que l’on n'entend pas assez en ce moment: Liberté, Egalité, Fraternité !