Retour sur ce concept de simulation de vie qui n'a cessé de se développer au fil des années et des épisodes, la personnalisation extrême de ce jeu a fait son succès et a même boosté la créativité des joueurs du monde entier ! Mais quel est l'intérêt de ce jeu qui n'a pas de but à atteindre… ses vertus thérapeutiques ?

Présentation du jeu "Les Sims", lors du salon international du jeu vidéo, l'E3 (Electronic Entertainment Expo), 09 juin 2014 à Los Angeles.
Présentation du jeu "Les Sims", lors du salon international du jeu vidéo, l'E3 (Electronic Entertainment Expo), 09 juin 2014 à Los Angeles. © Getty / Dan R. Krauss

Imaginez un jeu vidéo où l'on simulerait la vie... Un jeu où l'on gèrerait l'existence d'une famille sans but précis, de son alimentation à ses loisirs, de son lieu d'habitation à son emploi, ses collègues, ses amours, ses joies, ses peines... Tout cela jusqu'à sa disparition !

Heureusement, sa descendance serait là pour prendre le relais et continuer de solliciter votre attention... Génial me diront certains, complètement absurde diront d'autres...

Pourtant ce jeu existe bel et bien, il s'appelle Les Sims et constitue la franchise de jeu vidéo PC la plus vendue avec plus de 100 millions de jeux vidéos distribués dans le monde !

La genèse des Sims

Les Sims sont donc un jeu vidéo de simulateur de vie, qui vise à reproduire la vie réelle de la manière la plus vraie possible. Vous pouvez vous créer un avatar, à votre image ou pas, et soit le regarder vivre, car ils peuvent être plus ou moins autonomes, ou le commander.

Ce jeu a justement amené beaucoup de nouvelles personnes aux jeu vidéo, puisque Les Sims reproduisent quelque chose qui vient de la vie réelle.

– Olivier Bénis

Le créateur des Sims, Will Wright a fait des études d'architecture. À la fin des années 1980, il a une idée géniale : créer un jeu où l'on peut gérer une ville à part entière. Ce jeu s'appellera SimCity et fera un énorme carton. Quelque temps plus tard, la légende veut qu'un incendie ravage sa maison. Il aura tellement de plaisir à repenser une nouvelle maison de A à Z, qu'il décidera d'en faire un jeu vidéo.

C'est un jeu très chronophage, quand on est dans une partie on a beaucoup de mal à s'arrêter... J'ai déjà dû passer huit heures à jouer !

– Alix Martineau

Une réalité absurde

Il y a aussi un aspect très comique dans Les Sims, c'est une comédie avant toute chose, une caricature même de nos modes de vie occidentaux.

Les Sims permettent d'influencer la vie des personnages et surtout de faire des choses totalement absurdes. Les développeurs du jeu ont vraiment fait en sorte que le jeu reste absurde, donc c'est un jeu très drôle, dans lequel on rit beaucoup. Il n'y a pas de limite avec ce jeu.

– NS

Toutefois, Les Sims permettent également d'avoir un jeu très réaliste.

Le jeu permet aussi de créer un monde auquel on n'a pas accès. J'ai beaucoup d'amies filles qui se créent des carrières formidables et des maisons extraordinaires, chose qui est encore difficilement atteignables dans la vraie fille. Pareillement j'ai des ami.e.s LGBT qui vont se marier dans Les Sims, alors que ce n'est pas encore possible dans le monde entier.

– Océane Zerbini

Les différentes évolutions du jeu

Au fil des années et des épisodes, les développeurs du jeu ont intégré la capacité d'avoir des animaux de compagnie, la capacité de grandir et de vieillir pour les personnages, des enfants qui ont les mêmes traits génétiques que leurs parents...

Mais surtout, le jeu est passé d'une vision assez soviétique au départ, où le but était seulement d'assouvir les besoins vitaux des personnages pour qu'ils puissent survivre... à un jeu beaucoup plus capitaliste, avec des envies, des aspirations chez les personnages : qui vont souvent avoir de nouveaux meubles, une belle télévision, une grande piscine, pour pouvoir inviter ses amis, briller en société... Tout est très tourné vers la possession maintenant.

Et cette vision capitalistique se retrouve dans la manière dont le jeu est vendu lui-même, avec tous les disques additionnels...

– Olivier Bénis

[+] pour aller plus loin

Les invités
  • NSyoutubeuse, spécialisée dans Les Sims
  • Alix Martineaurédactrice pour le webzine "Madmoizelle"
  • Océane Zerbinifondatrice du podcast "The Lemon Adaptation Club"
  • Olivier Bénisjournaliste à la rédaction numérique de France Inter
Programmation musicale
L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.