Deuxième auteur anglais le plus lu au monde, créateur génial du Disque Monde, Pratchett excelle dans la fantaisy humoristique.

Terry Pratchett en 2010 à Birmingham
Terry Pratchett en 2010 à Birmingham © AFP / BEN STANSALL

Lorsque l’on pense littérature fantaisy et Angleterre, on pense tout de suite à Harry Potter, le petit magicien à lunette écrit par JK Rowling, pourtant depuis des années, une autre œuvre est révérée par des millions de lecteurs sur la planète : le disque monde de Terry Pratchett ! 

Auteur prolifique, à l’imagination fertile et à l’humour ravageur, Terry Pratchett a créé un univers d’une richesse et d’un iconoclasme difficiles à résumer. Pour tenter justement de mieux comprendre ce faiseur de best-seller, Frédérick Sigrist reçoit :

  • Laure et Benjamin, libraires et auteur du blogs "Le syndrome Quickson"
  • Catherine Dufour, écrivaine de littérature fantastique et de science fiction

Ensemble, on va tenter de vous faire découvrir qui est Terry Pratchett : comment cet ancien responsable des relations publiques est devenu le deuxième auteur anglais le plus lu au monde ? On va vous expliquer ce que sont le Disque monde et les créatures qui l'habitent. On va tenter de définir ce qu'est la fantaisy humoristique. 

Bref, pendant une heure, on va tout simplement tenter de vous donner l'envie de lire ou relire Terry Pratchett

Retrouvez ci-dessous queslques extraits de l'émission

Le style Pratchett

Laure :

Lire un roman de Terry Pratchett, c'est vraiment comme retrouver des amis 

Catherine Dufour : "Contrairement à tous les autres qui essaient vraiment de mettre du merveilleux dans le quotidien (JK Rowling : vous vous promenez dans une gare et il y a un quai "9 3/4"), Pratchett, c'est l'inverse. On a un monde tout plat qui voyage sur le dos de quatre éléphants qui eux mêmes sont sur le dos d'une tortue  qui nage dans l'espace. Vous avez des mages, des dragons, des épées qui soliloquent sombrement… 

Avec ce merveilleux, il fait du trivial, c'est-à-dire que les mages ont des problèmes de déclaration d'impôts, ils ont des problèmes de corruption... C'est ça, la grande force de Pratchett

Et aussi il a le sens de l'image. Je me ressers en permanence des expressions de Pratchett. Quand il y a quelqu'un qui est un peu empoté, je dis "Ah il trouverait pas son cul avec ses deux mains."

En plus, les idées développées dans Pratchett sont extrêmement creusées, ça n'est pas uniquement de l'amusement : dans "Timbrées" il explique comment on crée une monnaie, dans "Va-t-en guerre" il décortique les mécanismes stupides qui amènent à des guerres qui sont toujours stupide…

"Ses romans sont truffés de jeux de mots, il il faut être ceinture noire de souplesse pour les traduire" souligne Benjamin. "Patrick Couton est un des plus grands cadeaux que l'on ait pu avoir dans la littérature de l'imaginaire francophone, parce que le travail qu'il a abattu sur chacun des tomes de Terry Pratchett est un travail de titan.

[…] Pratchett a un talent pour distiller la sagesse, une espèce de sagesse espiègle : il est capable de dire quelque chose qui peut paraître très léger et puis, en fait on y réfléchit et ça nous marque à vie. Exemple : "Dans chaque bio, il y a un jeune qui se demande ce qui s'est passé". 

La série "Good Omens"

Catherine Dufour résume le pitch de la série : c'est un ange et un démon prennent une cuite ensemble. Ils disent "Bon, on est ivres morts, il faut qu'on discute". Donc ils se concentrent… et ils remplissent les bouteilles. 

Quand on a demandé a Neil Gaiman "Vous avez été content de faire d'écrire avec Terry Pratchett ?" il a regardé l'intervieweur : 

"Imaginez, vous êtes chez vous. Le téléphone sonne. Vous décrochez, et là vous entendez quelqu'un vous dire "Salut c'est Michel-Ange. Ça vous dit de repeindre un plafond avec moi ?" 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Un vocabulaire "pratchettien" qu'on retrouve ailleurs

L'épée qui soliloque par exemple a été reprise tel quelle dans la série Wakfu, issue du monde de Dofus.

Il y a un échange de "Kaamelott" qui vient d'un des romans du Cycle du guet de Terry Pratchett ("en tapinois" / "ah oui, en faisant le tapin")

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Contact