Ce n'est pas parce que Blonde Platines est une émission musicale et estivale que l'on ne s'autorise pas à se poser des questions profondes. Au programme de cette heure existentielle, donc : les reportages de vacances du JT, House of Cards en Angleterre, la crise de 1929 au Québec... et toujours beaucoup d'amour !

La chanson en trois parties "Another Brick in The Wall" figure sur l'album 'The Wall' de Pink Floyd, paru en 1979
La chanson en trois parties "Another Brick in The Wall" figure sur l'album 'The Wall' de Pink Floyd, paru en 1979 © Getty / Brian Rasic

Les chansons peuvent-elles changer le monde ? On aime à le penser. Raconteuses d’histoires et d'Histoire, elles prennent le temps à témoin, se font souvent l’écho d’une époque. Mais toutes les chansons, même celles qui qui, a priori, ne sont ni politiques, ni polémiques, ni sociétales, n'auraient-elles pas aussi un pouvoir révolutionnaire ? Après tout, pourquoi pas ? Parce qu’il n’y pas que la politique qui change le monde, il y a aussi l’amour. L’amour, c’est ce qui nous lie et parler de nos amours, c’est créer une connivence, toucher à l’universel. Nous sommes tou·te·s amoureux·ses, mais pas forcément tou·te·s poètes·ses.

la programmation musicale du jour

  • Delgres, "Lanme La"
  • Youssou N'Dour & Neneh Cherry "7 Seconds"
  • Keren Ann, "Le Fleuve doux"
  • Tame Impala, "Bordeline"
  • Botibol, "Holy Altar Party"
  • The Temptations, "Cloud Nine"
  • The Good, The Bad & The Queen, "Nineteen Seventeen"
  • The Verve, "Lucky Man"
  • Fouki, "Positif'
  • La Bolduc, "Ça va venir ; découragez-vous pas"
  • Pink Floyd, "Another Brick in The Wall"
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.