Écouter de la musique, c'est bien, c'est chouette et c'est d'ailleurs ce qui est proposé dans Blonde Platines tous les jours de l'été sur France Inter. Mais cette musique, d'où vient-elle ? Comment un cerveau humain peut-il assembler des notes pour en faire des mélodies ? Et pourquoi tel cerveau et pas tel autre ?

Portrait de Jean Ferrat en novembre 1985 à Paris
Portrait de Jean Ferrat en novembre 1985 à Paris © Getty / Jérôme Chatin / Gamma-Rapho

Les artistes ont, disent-ils et disent-elles souvent, "plein de musique(s) dans la tête". Certain·e·s peuvent composer "dans leur tête", sans le support d'un instrument. Cela paraît si simple, quand on les entend. Mais, dans la vraie vie, comment est-ce possible, d’avoir plein de musique nouvelle dans la tête ? C’est une question, voire une obsession, qui habite de nombreux·ses journalistes, celles et ceux qui gravitent autour de la musique, sans en créer pour autant.

Peut-on tenter de comprendre d’où vient cette musique ? Pourquoi certain·e·s chantent et d’autres pas ? Comment peut-on, comme, par exemple, Beethoven, composer des symphonies complexes, tout en étant sourd? Avoir cet imaginaire musical qui s’agite dans les neurones ? C’est un mystère difficile à élucider. Et ce n'est pas sûr que cette heure de Blonde Platines parvienne à apporter beaucoup de réponses.

la programmation musicale du jour

  • ALA.NI, "Sha La La"
  • Patrice Rushen, "Music of the Earth"
  • Malik Djoudi & Étienne Daho, "À tes côtés"
  • Claude Fontaine, "Hot Tears"
  • Quantic (feat. Denitia), "You Used To Love Me"
  • Jacques Higelin & Brigitte Fontaine, "La Grippe"
  • Blick Bassy, "Mpodol"
  • Michael Kiwanuka, "Love & Hate"
  • Lomepal, "Évidemment"
  • Jean Ferrat, "Nous dormirons ensemble"
  • Fela Kuti & The Africa '70, "Alu Jon Jonki Jon"
Programmation musicale
L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.