Oh, les filles. Oh les filles. Elles me rendent marteau. Disait le poète. Nouvelle heure musicale, avec une foule d'artistes femmes.

Aretha Franklin, mai 1968
Aretha Franklin, mai 1968 © Getty / Express Newspapers / Intermittent

Les femmes ont toujours tort. Pour ne pas s’exposer à la critique, elles devraient raser les murs en baissant les yeux, être toujours élégantes, mais pas trop superficielles. Pas trop intelligentes, non plus. C’est difficile, de trouver sa place face à ce regard toujours critique, de l’objet femme. Mais le monde change. Le féminisme, façon Beyoncé par exemple, c’est l’acceptation de son corps et de sa sensualité. La femme désire et n’en est pas objet pour autant.

Programmation musicale 

  • Angèle, "Balance ton quoi" 
  • Gillian Hills, "Tut tu tut tut" 
  • Vendredi sur Mer, "Encore" 
  • Lou Doillon, "Brother" 
  • Snoh Aalegra, "Situationship" 
  • Marc Ronson, "Toxic" ft. Ol'Dirty Basterd, Tiggers 
  • Karen O & Danger Mouse, "Woman" 
  • Danger Mouse & Sparklehorse, "Little girl" ft. Julian Casablancas 
  • Bon Iver, "Hey, ma" 
  • Calexico, "Crystal Frontier" 
  • Aretha Franklin, "Spirit in the dark" Live at Fillmore West 
L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.