Tout se perd ma brave dame, tout se perd! Tout part en eau de boudin! La compétence, la culture et le savoir ont été chassés à coup de pied au cul du piédestal qu'ils occupaient.

Allez zou! Il faut faire place nette! Et Vive l'incompétence l'esbroufe, l'à-peu-près, l'inculture, qui se sont immiscés partout dans la société même dans les arcanes les plus hautes du pouvoir et ont bien l'intention d'y rester!

Même si il y a le mot "cul" dans le mot culture, la culture n'est pas un gros mot ! Mais aujourd'hui contrairement à hier, la culture fait peur. Normal, il faut se hisser à sa hauteur et donc faire des efforts! Trop loin, trop difficile à atteindre. Il est tellement plus facile de se laisser glisser sur la pente savonneuse de la superficialité et de la médiocrité!

De nos jours la compétence ne suffit pas, le génie non plus. Il faut se vendre, se montrer sous son meilleur jour!

La confiance en soi ne remplacera dans le fond jamais la compétence, mais la forme a maintenant supplanté le fond et la forme est hélas devenue la compétence des incompétents!

Conséquence: nous touchons le fond de la piscine avec ou sans pull marine et nous buvons la tasse! C'est paraît-il l'époque qui veut ça!

En son temps Gustave Courbet avait dit que"l'état était incompétent en matière d'art" . S'il revenait aujourd'hui il serait affolé! De désespoir il s'arracherait les cheveux ou bien il arracherait un à un les poils pubiens de son "Origine du monde".

Mais on n'a pas le choix il faut vivre avec son temps. Temps, tontaine tonton...et Dieu sait que "Tonton", autrement appelé François Mitterrand était un homme de grande culture, Jacques Chirac aussi. Aujourd'hui qui dans le gouvernement a lu Jacques Chardonne? Et qui sait que Zao Wou-Ki est un peintre chinois?

Je sais la nostalgie c'est ringard et il est temps d'effacer quelques détails de notre histoire, afin de ne pas encombrer notre disque dur qu'est notre mémoire. Faisons place au vide!

Louis XIV par exemple: l'archétype du monarque absolu. Quelle horreur! Alors zappons-le! Et zappons aussi Colbert Mazarin, Vauban, Fouquet, Saint-Simon, La Bruyère, Madame de Sévigné, Blaise Pascal, Le Brun, Le Nôtre...

Non, Mesdames et Messieurs les ministres, ce ne sont pas des noms de rappeurs que je viens d'énumérer! Oui, ces gens sont déjà morts et les murs du château de Versailles s'en souviennent...eux!

Le Châteaux de Versailles! Un de nos plus grands lieux de mémoire! Mais si on continue comme ça, Versailles ne nous sera plus conté...ou bien si mal...et c'est alors un peu nous-mêmes que nous allons oublier!

Les liens

Le site officiel de Manault Deva

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.