Dessinateur, caricaturiste et directeur de la publication de "Charlie Hebdo", il fait partie de ceux qui ont miraculeusement échappé à la tuerie du 7 janvier 2015. "Une minute quarante-neuf secondes" est le titre de son nouveau livre, en librairie dès le 2 octobre 2019. Riss est l'invité d'Augustin Trapenard.

Riss en juillet 2019
Riss en juillet 2019 © AFP / JOEL SAGET

Grand nom de la rédaction de Charlie Hebdo, sa vie a basculé un 7 janvier 2015.

Dans Une minute quarante-neuf secondes, publié aux éditions Actes Sud, Riss revient sur un évènement qui a changé le visage des médias français.

Il raconte l'attentat.

Il raconte l'après. 

Il raconte une reconstruction impossible et la nécessité à tenir debout, malgré tout. 

On parle d'information, d'obscénité, de liberté d'expression, de trahison et d'amitié avec Riss, invité de Boomerang

Extrait de l'émission

"On ne peut pas se débarrasser du souvenir de la violence. Aujourd'hui, cela fait partie de moi".

"Avoir la vie à disposition, accepter l'idée de continuer à vivre, c'est aussi avoir parfois l'impression d’abandonner ceux qui n'ont pas survécu à l'attentat"

"Après les attentats, je me suis protégé, j'avais envie de me couper du monde. Il m'a fallu trois ans pour y voir clair".

"Après les attentats, on me parlait du slogan Je suis Charlie, et je me disais 'mais qu'est-ce que c'est que ce cirque ?'. C'est une phrase d'adhésion et de soutien mais c'est aussi un raccourci"

Carte blanche

Pour sa carte blanche, Riss a écrit un texte inédit. 

Programmation musicale

Macy Gray – Redemption Song

Alain Souchon - Âmes fifties

Les invités
  • RissDessinateur de presse et caricaturiste
Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.