Il est comédien, mais aussi peut être avant toute chose lecteur, et sera, à partir de mercredi et jusqu’au 28 avril, au Théâtre du Rond point, pour partager "les textes qu’il aime", ceux de Yasmina Reza, Jean-Michel Ribbes, ou encore de Philippe Delerm. Pierre Arditi est l'invité d'Augustin Trapenard.

Pierre Arditi en 2015 lors de l'enregistrement de l'émission "Vivement Dimanche" sur France 2
Pierre Arditi en 2015 lors de l'enregistrement de l'émission "Vivement Dimanche" sur France 2 © Maxppp / Frédéric Dugit

4 – 18 avril : lecture #1 d’après des textes de Jean-Michel Ribes
19 – 25 avril : lecture #2 d’après des textes de Yasmina Reza
26 – 28 avril : lecture #3 d’après des textes de Philippe Delerm et Michel Onfray

Le seul art qui vaille est celui de vivre.
Une chaise, une table et Pierre Arditi : le comédien donne trois grands cycles de lectures. Textes de Jean-Michel Ribes, puis de Yasmina Reza, et enfin de Philippe Delerm et de Michel Onfray. 

Une chaise, une table, et lui, Pierre Arditi. Sa voix, et des textes d’aujourd’hui qu’il aime, admire. « J’ai tellement aimé les lire, dit le comédien, que j’ai eu envie d’en faire profiter les autres. » Complice de Jean-Michel Ribes, de Palace à Musée haut, musée bas, Pierre Arditi se plonge avec délice dans Mille et un morceaux, irrésistible livre-portrait de l’iconoclaste directeur du Rond-Point. 

Autres soirées, autres programmes

Pierre Arditi lit Heureux les heureux de Yasmina Reza, dont il a créé l’un des plus grands succès au théâtre « Art ». 

Et enfin, dans un dernier cycle, il choisit les meilleures pages de Je vais passer pour un vieux con de Philippe Delerm, auxquelles il ajoutera la préface de Michel Onfray pour son essai Cosmos, émouvant portrait de son père. Un ensemble de textes « attachant, insolent, surprenant ». Il offre ici, en joueur-lecteur, des mots qui le font vivre. 

Programmation musicale

Juliette Greco, Tant pis, tant pis pour moi / Eels, Today is the day

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.