On lui doit des films aussi cultes que "Seven", "Fight Club", "L’étrange histoire de Benjamin Button", ou encore "The social Network". "Mank", son onzième long métrage sort après demain sur Netflix. Un film de cinéma, sur le cinéma, qui ne sortira pas au cinéma. David Fincher est l'invité d'Augustin Trapenard

Le réalisateur David Fincher, dont le film "Mank" sera visible dès le 4 décembre 2020 sur Netflix
Le réalisateur David Fincher, dont le film "Mank" sera visible dès le 4 décembre 2020 sur Netflix © AFP / Alberto E. Rodriguez / Getty Images North America

Avec "Mank", il retrace l’histoire d’Herman Mankiewicz, scénariste de génie, homme de l’ombre, visionnaire et paria, à l’origine du "Citizen Kane" d’Orson Welles. Il rend aussi hommage à l'âge d'or d'Hollywood et livre une interrogation passionnante sur l'évolution de l'industrie cinématographique. Il nous parle surtout de la puissance démesurée et insoupçonnable de la fiction. David Fincher est dans Boomerang

Extraits de l'entretien

David Fincher : "La question de l’auteur est très délicate, et j’espère que Mank montre à quel point il est compliqué de donner naissance à un film. Moi, je vois les choses en termes de chromosomes, que le scénariste et le réalisateur se partagent…"

"Mon père m’a transmis un amour pour le caractère sacré du cinéma, l’attente d’une salle, la passion d’un film. Quand je lui ai demandé, enfant, quel était le plus grand film de tous les temps, il n’a même pas réfléchi : Citizen Kane !"

"En tant que créatures, nous sommes doués de la qualité de pouvoir créer des histoires. Nous aimons tisser des liens avec les autres en parlant de ces histoires, en s’avouant ainsi des choses non avouées, et cela depuis la nuit des temps!"

"J’aime l’art, la peinture, la musique, évidemment, mais rien ne m’enthousiasme autant que de voir où la caméra est placée dans un film, avec quelle précision, et comment un réalisateur a réussi à captiver 700 personnes dans la salle."

"Il y a une part de moi qui regrette cette époque à Hollywood, mais je vois aussi des progrès, des moyens techniques pour produire des contenus narratifs toujours plus forts, et selon moi, c’est pour le meilleur du cinéma."

Voir un extrait : 

La traduction simultanée est assurée Harold Manning. 

Programmation musicale

  • BILLIE HOLIDAY – Yesterdays
  • LA FEMME – Cool Colorado
Les invités
Programmation musicale
  • LA FEMMECool Colorado (Radio Edit)2020
L'équipe