Il est les plus inclassable, libre et solaire des acteurs hollywoodiens. Héros épique de la trilogie du "Seigneur des Anneaux", muse de David Cronenberg, chantre du cinéma indépendant, il signe son premier film en tant que réalisateur, "Falling". Viggo Mortensen est l'invité d'Augustin Trapenard.

Viggo Mortensen sur le tournage de "Falling"
Viggo Mortensen sur le tournage de "Falling" © PROKINO Filmverleih GmbH

Dans "Falling", son premier film en tant que réalisateur, il témoigne d'une Amérique en pleine mutations, à travers les heurts d'une relation père fils.  En cette avant-veille des élections américaines, il vient nous parler en français, d'un pays plus divisé que jamais, mais aussi de sa vision du cinéma. Viggo Mortensen est dans Boomerang.  

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Extraits de l'émission

"Il y a aux États-Unis des fissures grandissantes entre les gens, entre les villes et les campagnes, entre les générations... Je crois qu'il y a un nombre infini d’Amériques aujourd’hui."

"En tant qu’acteur, j’ai voulu chercher la complexité au cinéma. Comme spectateur, je préfère les films qui ne me montrent pas tout… Tout ça est lié : j’ai toujours aimé les histoires de cinéma…"

"Hollywood est un business qui change et reste le même… Par exemple, j’ai voulu ne pas jouer dans mon propre film, mais participer comme acteur m’a permis de trouver plus d’argent. C’est comme ça."

"J’ai appris dans ma vie qu'il faut donner plus d’importance à comment on se sent qu’à l’endroit où on se trouve. Je suis lié aux États-Unis, au Danemark ou à l’Argentine… Mais pas seulement… J’ai senti des liens partout où je suis passé !"

"J’ai toujours été conscient de la mort et de la fragilité de la vie. C’est la première chose à laquelle je pense quand je me réveille : c’est ce qui me donne envie de sortir du lit. Si on veut vivre, il faut s’y préparer."

Programmation musicale

JOHNNY CASH/FIONA APPLE – Father & Son

GAEL FAYE - Lundi méchant

Les invités
Programmation musicale
L'équipe