Son nom vous est familier, mais peut-être pas forcément pour son travail d’écrivain ou de photographe. La semaine prochaine, il fera paraitre le troisième volet de ses "Catalogues irraisonnables", sous l’égide d’Atiq Rahimi. François-Marie Banier est l'invité d'Augustin Trapenard.

François-Marie Banier en 2008
François-Marie Banier en 2008 © Getty / Didier Baverel

Artiste polyvalent, personnage au destin parfois trouble, mais non moins fascinant, il fait paraitre, le 7 septembre, le dernier volume de ses "Catalogues irraisonnables". Un projet en trois volets (Passport, Battlefield et Dreamers) dans lequel il saisit au vol les visages et les silhouettes de ceux qui se tiennent aux marges de notre société. On parle d'amitié, de cadre et de famille, avec François-Marie Banier, invité de Boomerang

Sur face, le nouveau livre du photographe Martin d'Orgeval parait également aux éditions Steidl. Le vernissage de son exposition aura lieu le 3 novembre

Carte blanche

Pour sa carte blanche, François-Marie Banier a souhaité entendre la Sonate en si mineur de Liszt, interprétée par Vladimir Horowitz

Extraits de l'émission

"Je ne fais pas très bien la différence entre un homme et une femme. Ce que j’aime chez l’autre, c’est le regard, l’élan, le métier. Quelqu’un qui balaye avec joie, qui est chaleureux. Je déteste la méchanceté."

"Je suis en permanence dans la séduction. Avant, je me trouvais irrésistible, aujourd’hui je suis terrible. Mais la beauté, ce n’est pas que ça : la beauté, c’est la pudeur, un geste… C’est ce qu’il y a de plus difficile à photographier, la beauté."

"C’est mon imagination qui fait les êtres. Mais je déteste la photographie piégée. Ce que j’aime, c’est que l’autre entre dans l’appareil tel qu’il est. Je cherche la profondeur. Hélas ! On ne bâtit que sur la souffrance."

"Je voyais ces hommes migrants, seuls, épuisés, venus à pied d’Afghanistan. Cette force solitaire m’a bouleversé. Figurez-vous, bande de cons, que ce sont des gens qui feront des choses merveilleuses dont on profitera en France !" 

Programmation musicale

THE CURE – Pictures of you

JULIEN DORÉ - La fièvre

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.