En raison des circonstances exceptionnelles liées au Covid19, Boomerang vous propose une rediffusion de ses plus beaux entretiens. Aujourd'hui, l'illustratrice de "Tom-Tom et Nana", Bernadette Després, reçue par Augustin Trapenard en novembre dernier.

Bernadette Desprès chez elle en 2019
Bernadette Desprès chez elle en 2019 © Radio France / Anne Douhaire/France Inter

Elle est la dessinatrice, aussi iconique que discrète de "Tom-Tom et Nana", dont les aventures sont nées il y a plus de quarante ans dans le magazine "J’aime Lire" et qui ont ravi des générations de lecteurs. Bernadette Després était dans Boomerang !

Le mot d'Augustin 

Je me souviens qu’elle était aussi petite, libre et rigolarde que ses personnages, si bien que j’étais sans cesse sur mes gardes, me demandant quelle bêtise elle allait bien pouvoir faire pendant l’interview ! Quand elle était arrivée, je l’avais remerciée de m’avoir appris à lire, et elle m’avait répondu dans un grand éclat de rire que tout le monde lui disait ça... mais qu’il fallait s’adresser à Tom-Tom et Nana. Dès les premières questions, j’avais compris que je devais me laisser porter. Avec sa voix un peu trop aiguë, elle brandissait un dessin qu’elle avait fait pour l’occasion, en déclamait le texte en chanson, puis me demandait d’un air mutin quelle était ma question ! Elle avait cette énergie impossible à brider, n’en faisait qu’à sa tête et multipliait les diversions et les digressions, se moquant éperdument du tour que prendrait l’émission. Avec elle, il fallait que ça bouge, que ce soit vivant, qu’on ne se laisse pas mettre dans des cases. Et entre ses anecdotes d’enfance émaillées de petits rires stridents, ses autoportraits en chèvre à guitare, ou son humour vache quand elle parlait de ses petits enfants, elle laissait passer quelque chose de fascinant : son insoumission d’enfant.

Programmation musicale

JACQUES DUTRONC – Fais pas ci, fais pas ça

Bernadette Deprés : comment dessiner Tom-Tom et Nana ?

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.