Il a composé et produit pour les plus grands, de Diana Ross à Daft Punk en passant par Madonna ou David Bowie. Son groupe mythique, Chic, vient de faire son retour après vingt-six ans d’absence avec "It’s about time". Alors ce matin, du culte, des riffs et du cool, avec Nile Rodgers, invité d'Augustin Trapenard.

Nile Rodgers,  musicien américain de disco, funk, pop et rhythm & blues, lors du festival Electric Picnic à Stradbally Hall, près de Dublin (Irlande) en septembre 2018
Nile Rodgers, musicien américain de disco, funk, pop et rhythm & blues, lors du festival Electric Picnic à Stradbally Hall, près de Dublin (Irlande) en septembre 2018 © Getty / Debbie Hickey

Le "Freak" a fait de lui une légende ! Musicien de génie, sans lui, la pop ne serait pas ce qu'elle est aujourd'hui. Il revient sur sa carrière et ses succès, sur les excès et les doutes, mais surtout sur sa passion immodérée pour la musique. Son nouvel album avec le groupe Chic, It's about time vient de sortir. On parle jazz, disco, guitare et accords avec Nile Rodgers. 

Les confessions de Nile Rodgers au micro de France Inter

Je ne sais pas à quoi on reconnaît un tube. Moi j'essaie de faire de la musique qui fait du bien au cœur.

La plupart de mes meilleures chansons ne sont pas des tubes : j'ai fait un album fantastique qui n'a jamais marché.

La musique est un refuge. On y est seuls. C'est une cachette.

Programmation musicale :

  • Nile Rodgers – "Till the world falls"

Carte blanche 

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.