En raison des circonstances exceptionnelles liées au Covid-19, Boomerang vous propose de redécouvrir certains de ses plus grands entretiens. Aujourd'hui, le Prix Nobel de Littérature Patrick Modiano, reçu en octobre 2017.

L'écrivain Patrick Modiano
L'écrivain Patrick Modiano © Maxppp / EPA / IAN LANGSDON

Depuis bientôt cinquante ans, ses rêves et souvenirs s'entremêlent en une oeuvre des plus singulières, récompensée il y a trois ans par le prix Nobel de Littérature.  En octobre 2017, Augustin Trapenard le recevait à l'occasion de ses deux nouvelles parutions, Souvenirs dormants et Nos débuts dans la vie. Dans la première il raconte l'errance d'un mystérieux narrateur de femmes en femmes et dans les rues de Paris. Le seconde, une pièce de théâtre, il nous parle d'un jeune homme qui trouve l'amour et devient écrivain. Patrick Modiano était dans Boomerang. 

Le mot d'Augustin

Je me souviens surtout de ses acquiescements. Il était si prévenant, poli et généreux - toujours soucieux de faire au mieux et de répondre à bon escient. Je me souviens qu’il m’avait fait rire juste avant l’émission en me disant qu’il lui arrivait parfois de n’être pas très clair. Il s’en inquiétait mais semblait avoir fini par accepter, avec le temps, ses phrases longues et hésitantes, ses mystérieux « C’est étrange ! » et ses délicieux « C’est à dire...» Ce jour-là, comme à chaque fois, sa phrase épousait les caprices de sa mémoire, se laissait porter par les coïncidences de la vie, et ressemblait somme toute à sa façon d’écrire. Je me souviens qu’il m’avait dit juste après l’émission : « Vous savez, Augustin, je parle un peu comme j’écris, avec des ratures. » Le fait est qu’on avait surtout parlé de ratures et d’écriture, ce matin-là, de cette matière du temps et du hasard qu’il travaille depuis toujours et dont il propose livre après livre d’infimes variations. Pour cette étourdissante proximité entre ce qu’il écrit et la façon dont il dit, il est l’écrivain, je crois, que je préfère interroger.

Programmation musicale

Juliette Greco - Parlez-moi d'amour

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.