Elle est une voix mais aussi un personnage aux multiples facettes. Personnage de scène et personnage cathodique, tantôt diva, Miss, hôtesse, juré ou tatie – elle est caméléon et délicieusement inclassable. Marianne James est l'invitée d'Augustin Trapenard.

L'auteure-compositrice et actrice françaiseMarianne James, janvier 2018
L'auteure-compositrice et actrice françaiseMarianne James, janvier 2018 © Maxppp / LE PARISIEN

Depuis ses débuts en diva Maria Ulrika Van Glott, elle n'a cessé de se réinventer, tantôt sur scène, tantôt à la télévision. Ce matin, elle est venue nous aider à nous chauffer la voix et apprivoiser nos cordes vocales. Elle est actuellement en tournée avec son spectacle musical "Tatie Jambon". Un tour de chant déjanté pour les petits et les grands. 

On parle du coronavirus, de la scène, d'Ella Fitzgerald, de cases et de masques avec Marianne James, invitée de Boomerang

Extraits de l'émission

"Face à la panique collective, il vaut mieux rire : on a largement de quoi faire aujourd’hui !"

"Petite fille, j’avais déjà trois octaves de voix. Je peux tout chanter, mais je peux chanter mal ! Dans la musique, j’ai préféré ma liberté à l’excellence." 

"Mon premier professeur de guitare a dit à mon père : « ta fille, elle joue comme un mec ». C’était un immense compliment pour lui. J’avais 11 ans, et j’étais super fière. Je le suis encore."

Carte blanche

Pour sa carte blanche, Marianne James a choisi de chanter I wanna be loved by you.

Programmation musicale

ELLA FITZGERALD - The Lady is tramp

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.