Elle est sans doute la plus grande actrice du cinéma français. Demain, elle sera à l'affiche de "La dernière folie de Claire Darling". L'histoire d'une femme qui vide sa maison des objets qui l’ont accompagnés tout au long d’une existence jalonnée de deuils. Catherine Deneuve est l'invitée d'Augustin Trapenard.

Catherine Deneuve
Catherine Deneuve © AFP / FRANCOIS GUILLOT

Chacune de ses apparitions au cinéma est un événement. Dans "La dernière folie de Claire Darling" de Julie Bertuccelli, en salles mercredi,  elle joue une femme persuadée de vivre le dernier jour de sa vie et qui, sur un coup de tête, décide de brader l'intérieur de sa maison. 

On parle d'objets, de fantômes, de bébés et de cinéma, évidemment, avec Catherine Deneuve.

Extraits de l'entretien

J'adore les bébés, j'adore les toucher ! Attraper un petit pied, une petite main...Dans la rue, j'essaie de le faire discrètement....C'est très mignon, ce petit œil qui vous demande ce que vous faites ! 

Pendant les années sida, j'ai perdu beaucoup d'amis, et la tristesse a fini par l'emporter sur la colère.

J'ai quelques fantômes, mais ils sont trop privés pour que je vous en parle... 

Quand j'ai perdu ma soeur, tout a changé. Je suis devenue une sorte de pilier pour ma famille. Il a fallu que je tienne..."

La voix ramène à la personne physique, et j'aurai toujours celle de ma sœur avec moi. 

Carte blanche

Pour sa carte blanche, Catherine Deneuve a choisi un extrait de "La peau douce" de François Truffaut, avec Françoise Dorléac.

Programmation musicale

Leonard Cohen - "Chelsea Hotel n°2"

Etienne Daho - "L'étincelle"

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.