Il y a six ans, il faisait paraitre le premier tome de "L’Arabe du futur" qui lui valait son deuxième Fauve d’Or à Angoulême. Le cinquième volume tant attendu de sa saga sort aujourd’hui. Et c'est un évènement. Riad Sattouf est l'invité d'Augustin Trapenard.

Riad Sattouf en 2020 au moment de la sortie du cinquième tome de L'Arabe du futur
Riad Sattouf en 2020 au moment de la sortie du cinquième tome de L'Arabe du futur © Marie Rouge/Allary éditions

Il est l'auteur des La vie secrète des jeunes, des Cahiers d'Esther ou de la série Pascal Brutal ! Dans ce cinquième tome de L'Arabe du futur, il poursuit le récit de son enfance, et continue d'explorer l'âge ingrat qu'est l'adolescence ! Il raconte également ses premiers émois, ainsi que sa découverte de la bande-dessinée avec Bilal, Moebius et Druillet. Riad Sattouf est dans Boomerang.

Comment dessiner L'Arabe du futur ? La leçon de dessin de Riad Sattouf

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Extraits de l'entretien

Riad Sattouf : "Dans un pays extraordinaire comme la France, on a la chance de faire les livres qu’on veut faire. Je prends ça comme une responsabilité : profiter complètement de cette liberté d’expression."

"Dans la religion, le personnage du diable me fascine. Lucifer est à la fois le porteur du mal et de la lumière : on voit bien qu’il y a quelque chose de douloureux à amener du savoir, de la lumière dans la nuit du confort..."

"Dans mon petit village en Syrie, on apprenait des choses, mais on n’était pas formés à la liberté de penser. En France, c’était différent. On y enseigne quoi qu’il arrive, à l'école, ce que c’est que penser autrement."

"L’émancipation par l’art a été fondamentale pour moi dans ma quête d’identité. Oui, l’humour, le dessin, les livres, sont plus forts que l’obscurantisme, en fait."

"Adolescents, on est vraiment des mutants. Il y a bien sûr cette hiérarchie dans les écoles. Mais moi, face aux dominants, au collège, j’arrivais souvent à m’en sortir grâce à mon super-pouvoir du dessin…'

"J'ai créé une BD pour ceux qui n’en lisent pas, et en effet, beaucoup de mes lecteurs ne sont pas des habitués de la BD. Pour ça, j'ai essayé de m'imaginer que ma première lectrice était ma grand-mère bretonne !"

"J’ai une grande aversion pour les histoires dans lesquelles on a tout compris dès la deuxième page. Je veux emmener mon lecteur dans des malaises, des incohérences... Il y a quelque chose de beaucoup plus humain à ça."

Planche de L'Arabe du futur 5, Une jeunesse au Moyen-Orient (1992-1994) de Riad Sattouf
Planche de L'Arabe du futur 5, Une jeunesse au Moyen-Orient (1992-1994) de Riad Sattouf / Allary Editions

Carte blanche

Pour sa carte blanche, Riad Sattouf a écrit un texte inédit. 

Programmation musicale

  • NIRVANA - Come As your Are
  • AYA NAKAMURA - Doudou 

ALLER PLUS LOIN

Extrait d'une planche de L'Arabe du futur 5, une jeunesse au Moyen-Orient (1992-1994) par Riad Sattouf
Extrait d'une planche de L'Arabe du futur 5, une jeunesse au Moyen-Orient (1992-1994) par Riad Sattouf / Allary Editions
Les invités
Programmation musicale
L'équipe