Grand Reporter au journal Le Monde, sa sensibilité littéraire l’a conduite à se pencher sur de grandes figures d'écrivains telles que Michel Houellebecq et Romain Gary. "À la recherche de Milan Kundera", son nouveau récit vient de paraitre. Ariane Chemin est l'invitée d'Augustin Trapenard.

Ariane Chemin
Ariane Chemin © AFP / Eric Feferberg

Dans À la recherche de Milan Kundera, elle retrace la vie de l’auteur de L’insoutenable légèreté de l’être, exilé en France au milieu des années soixante-dix, et qui a fait le choix de disparaitre de la scène médiatique. Une enquête palpitante sur un écrivain fantôme qui a su prendre le contrepied de son époque. On parle d'invisibilité, d'images, mais aussi de littérature, de récits et de femme, avec Ariane Chemin, dans Boomerang. 

Extraits de l'entretien

"La disparition de Milan Kundera, c'est d'abord un geste physique : depuis une émission d'Apostrophe en 1984, il refuse toute apparition publique. Mais c'est aussi une façon de contrôler son image, son œuvre, sa biographie"

"Quand j'écris, je cherche à comprendre ce que je ne vois pas au premier abord. Pour Milan Kundera, je ne peux pas dire que je cherchais la vérité, parce qu'avec lui il n'y en a pas, hormis dans ses livres"

"En enquêtant sur Milan Kundera, j'ai trouvé l'itinéraire d'un homme qui raconte un siècle d'histoire. Sa vie raconte le XXe siècle et sa tragédie"

"Je n'imaginais pas que le milieu littéraire était aussi fermé aux journalistes hors de la critique. Quand j'ai enquêté sur Houellebecq, il n'aimait pas que j'écrive sur lui, et toutes les portes se sont fermées"

"J'ai aimé l'ambiance d'un journal avant d'aimer le journalisme, ça débordait de passion. Aujourd'hui, j'aime raconter les histoires sous un autre angle, ou bien partir d'un événement a priori insignifiant pour lui donner du sens"

"J'ai été éblouie par les romans de Kundera. Je trouvais merveilleux qu'il raconte l'intime. Et ses livres réfléchissaient au roman, ils disaient que ce genre n'était pas mort, à un moment où certains écrivains prédisaient sa fin."

Carte blanche

Pour sa carte blanche, Ariane Chemin a choisi d'écrire une lettre à Vera Kundera. 

Programmation musicale

  • LYKKE LI - I know places
Les invités
Programmation musicale
  • OURSLa 5e saison
L'équipe