Depuis toujours, elle explore la domination sous toutes ses formes. Dans "Otages", son nouveau livre, paru ce 2 janvier 2020, elle donne la parole à une femme prisonnière de la violence, de son passé et du silence. Nina Bouraoui est l'invitée d'Augustin Trapenard.

Nina Bouraoui en 2016 à Paris
Nina Bouraoui en 2016 à Paris © AFP / JOEL SAGET

Prix du livre Inter en 1991 pour La voyeuse interdite, ses romans, Mes mauvaises pensées, Beaux Rivages ou encore Tous les hommes désirent naturellement savoir, ont fait d'elle une exploratrice des méandres du désir, et de nos violences souterraines. 

Dans son dernier ouvrage, Otages, elle offre le portrait d'une femme prisonnière du silence, qui du jour au lendemain, décide de "sortir du troupeau" et commet un acte insensé de révolte. 

On parle de consentement, de domination, de féminin, de désir et de représentation avec Nina Bouraoui, invitée de Boomerang

Carte blanche 

Pour sa carte blanche, Nina Bouraoui a écrit un texte inédit, L'insaisissable réalité.

Extraits de l'émission 

"Le consentement pose la question d'une violence double : le silence de la victime et le regard des autres." 

"Nous sommes tous des otages de nos propres vies. (...) J'ai été otage de mon enfance, de ma propre violence, de mon problème d'identité et de mon silence." 

"Pourquoi ne pas mieux former ces enfants qui nous envelopperont demain ? Pourquoi ne pas leur apprendre la mission, la vocation, la passion ? Le travail a perdu sa beauté, il n'est plus la liberté."

"Je crois qu'écrire est une forme de résistance et la résistance, une réponse à la peur." 

"J'ai brisé mes chaînes de la domination, mais je ne serai jamais une dominatrice. Je serai toujours dans ce qui tressaille, frissonne. Parce que la peur peut aussi être une arme et une expérience." 

"Tant que les femmes seront des proies, notre monde restera malade" 

"Il faut préserver le désir, l'entourer de douceur, de poésie, remplacer la pornographie ambiante par l'amour." 

Programmation musicale

  • Daryl Hall / John Oates – Every time you go away
  • Clara Luciani – Ma sœur 
Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.