En neuf romans, sa plume, longtemps associée au polar, n’a cessé de s’aventurer sur de nouveaux territoires, aussi sombres qu’inattendus. Après le succès colossal de "Et toujours les forêts", elle fait paraitre, aujourd’hui même "Ces orages-là". Sandrine Collette est l'invitée d'Augustin Trapenard.

Sandrine Collette en 2017
Sandrine Collette en 2017 © AFP / MARCELLO MENCARINI / Leemage

Dans Ces orages-là, en librairie aujourd'hui, elle dresse le portrait d’une jeune femme traquée et recluse, qui lutte pour ne pas retomber sous l’emprise de l’homme qu’elle a fui.  Animal. Haletant. Vibrant. Sandrine Collette est dans Boomerang. 

Sandrine Collette sera en signature, demain, à la libraire Le Divan à partir de 18h. 

Carte blanche

Pour sa carte blanche Sandrine Collette a écrit un texte inédit sur la nature.

Extraits de l'entretien

"Le roman, c'est l'expérience ultime, c'est faire l'expérience de Dieu : je crée un monde, des personnages, et il se passe ce que je veux"

"Ecrire c'est vital pour moi : si on m'empêche d'écrire je meurs. Je ne suis pas douée pour l'oralité, pour la communication, donc les mots écrits me sauvent"

"Raconter des histoires, pour moi ça renvoie à une communion des générations, à un temps avant les réseaux sociaux. Ça renvoie à la transmission, au sang, aux racines"

"Le plaisir ce n'est pas d'être lue, c'est d'écrire et de ressentir ce qu'on écrit"

Programmation musicale

  • The Rolling Stones - Wild Horses
  • Voyou – Teenage fantasy 
Programmation musicale
  • VoyouTeenage fantasy (V.F.)2020
L'équipe