Il est incontestablement le roi de la pop française, dont il a été l’un des précurseurs au début des années 1980. Son nouveau best of , L’homme qui marche , clot l'immense tournée qui a suivi la parution des Chansons de l’innocence retrouvée , il y a deux ans. En trente-six pistes, il retrace trente-cinq ans d’un itinéraire où triomphent créativité, éclectisme, et liberté. Etienne Daho est l'invité d'Augustin Trapenard.

Un documentaire réalisé par Antoine Carlier, [Etienne Daho. Un itinéraire pop et moderne](- un documentaire réalisé par Antoine Carlier, Etienne Daho. Un itinéraire pop et moderne, diffusé lors d’une soirée spéciale Daho sur Arte le 21 novembre à 22h20, suivi d’un concert au Koko (Londres), diffusé à 23h10. ) , sera diffusé lors d’une soirée spéciale Daho sur Arte le 21 novembre à 22h20, et suivi d’un concert au Koko (Londres), diffusé à 23h10.

Une bande-dessinée, Daho, l'homme qui chante, de Alfred et David Chauvel a paru chez Delcourt . Ils y racontent la naissance du treizième album d'Etienne Daho, Les chansons de l'innocence retrouvée .

l'homme qui marche
l'homme qui marche © Radio France
Les invités
Les références
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.